[90] Vivre le Territoire n°148 mai 2014
[90] Vivre le Territoire n°148 mai 2014
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°148 de mai 2014

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général du Territoire de Belfort

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 5,6 Mo

  • Dans ce numéro : dossier... un Territoire d'Europe.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
SOMMAIRE 3 ÉDITORIAL Budget 2014 : l’amélioration des compensations de l’État DOSSIER ÉVÉNEMENT 4 Un dialogue très apprécié ACTUALITÉS 6 Les maires du Territoire 10 DOSSIER 16 REPORTAGE Eurockéennes, presqu’île Paradise ! FINANCES 18 Budget : Solidaire et responsable ÉDUCATION 20 16 e Prix littéraire des collèges : « Donner vie à la lecture » TERRITOIRES 22 Patrimoine : des passionnés, un orgue et un spationaute 23 L’eXpédition 2014 : les métiers sur un plateau ! 23 Malsaucy : la Base de loisirs a ouvert ses portes 24 Louis Bertrand : l’ancien résistant a choisi de reposer auprès de ses compagnons de déportation 24 Webaireinfo : le nouveau « pure player » de l’Aire urbaine BIEN MANGER 25 Recette : la croustade aux orties 26 PAROLES DES ÉLUS 27 AGENDA Du 15 mai au 15 juin 30 MÉMOIRE Le printemps insouciant de l’année 1914 Un Territoire d’Europe 10 Culture, insertion, économie, environnement… L’Europe s’est fixé des objectifs pour contribuer au développement durable des pays de l’Union. Dans le Territoire de Belfort, de nombreux projets ont pu être réalisés grâce à cette solidarité européenne. Mais comment sont financés les projets ? Avec quel argent ? Quels sont les objectifs de Bruxelles ? À l’occasion des élections européennes qui se dérouleront le 25 mai 2014 en France, Vivre le Territoire vous entraîne à la découverte des fonds européens. RETROUVEZ SUR WWW.CG90.FR > RUBRIQUE « JEU-CONCOURS VIVRE LE TERRITOIRE » La rubrique Échecs de l’association Belfort Échecs et le concours du magazine Vivre le Territoire sont accessibles sur le site Internet du Conseil général. Répondez aux questions du concours « Un Territoire d’Europe » et tentez de gagner des prix offerts par le Conseil général. Le magazine Vivre le Territoire est distribué chaque mois (excepté août et janvier) dans toutes les boîtes aux lettres du département. Si vous ne le recevez pas régulièrement, contactez le 03 84 90 91 37. Vivre le Territoire Hôtel du Département Place de la Révolution Française 90020 Belfort cedex Tél. : 03 84 90 90 90 Fax : 03 84 57 06 31 Courriel : conseil.general@cg90.fr Site internet : www.cg90.fr Directeur de la publication : Yves AckermannDirecteur de la communication : Benoît Roos Rédacteur en chef : Patrick Fitamant Coordination : Alain Poncet Journalistes : Nathalie Gauthier, Pauline Moiret-Brasier, Catherine Robet, Jean-Christophe Tamborini (Archives départementales) Photographies : Jean-François Lami, Francis Bouquet, Archives départementales, associations, Samuel Carnovali, Simon Daval, Eurockéennes, Dati Bendo, Andy Knowles. Photo de couverture : Simon Daval Conception graphique : Rampazzo & Associés blog.rampazzo.com Réalisation : Scoop Communication Impression : Schraag Tirage : 64500 exemplaires Magazine imprimé sur papier 100% recyclé Dépôt légal n°23-95 ISSN1259 184 XT 2 VivreleTerritoire N°148 LE MAGAZINE DU CONSEIL GÉNÉRAL DU TERRITOIRE DE BELFORT
ÉDITO Budget 2014 : l’amélioration des compensations de l’État Madame, Monsieur, Le budget 2014 de la Collectivité a été voté lors de la réunion publique du Conseil général des 14 et 15 avril 2014 (voir page 18 de ce magazine). Celui-ci s’est établi à nouveau dans un contexte difficile marqué par une augmentation des dépenses de solidarité qui continuent d’augmenter (plus 3 millions d’euros) principalement en raison des effets de la crise sur le Revenu de solidarité active (RSA). Mais pour la première fois je dois également marquer ma satisfaction, je vous l’avais déjà signifiée ici, d’avoir obtenu, après de nombreuses négociations, et ce pour la première fois, des compensations de l’Etat pour la reconnaissance du déséquilibre structurel entre nos recettes et nos dépenses pour les trois Allocations individuelles de solidarité (AIS) : Allocation personnalisée d’autonomie (APA), Prestation de compensation du handicap (PCH) et RSA. Yves Ackermannlors de la commémoration du premier principe de la devise républicaine « La Liberté » le 10 avril 2014 au collège Vauban à Belfort. Aussi, alors que certains esprits chagrins essayent de travestir la réalité à grands coups d’incantations, je souhaite rétablir la réalité des chiffres. En 2013, le manque à gagner s’est élevé à 22 millions pour les trois AIS. A la suite de la signature du « pacte de confiance et de responsabilité » avec les Départements en juillet 2013, l’Etat apporte, dès 2014, 7 millions d’euros supplémentaires de manière pérenne au Conseil général du Territoire de Belfort. A cela, il faut ajouter une aide exceptionnelle de 3,3 millions d’euros en 2014 soit plus de 10 millions d’euros cette année en plus. Bien évidemment nous subissons également, comme toutes les collectivités, les effets du plan d’économie de l’Etat avec une baisse de la dotation globale de fonctionnement de 960 000 euros cette année. Il est cependant totalement mensonger et malveillant de faire croire que le Département subit dès cette année 8 millions d’euros de baisse alors qu’il s’agit d’un montant estimé, non encore voté par le Parlement, et qui serait étalé sur plusieurs années. Enfin, il faut fortement relativiser le volume de cette baisse de recette en la comparant aux 177 millions d’euros que nous ont coûtés les transferts mal compensés des trois AIS depuis 2002. Sans l’acte II de la décentralisation voté par le Gouvernement Raffarin nous serions aujourd’hui totalement désendettés ! Ainsi notre gestion rigoureuse qui allie des économies dans nos dépenses de fonctionnement et la recherche de nouveaux financements, nous permet cette année de boucler le budget 2014, malgré les contraintes, sans augmentation d’impôt. L’État apporte, dès 2014, 7 millions d’euros supplémentaires de manière pérenne au Conseil général. » Ce budget est donc marqué par la responsabilité car il propose un niveau d’investissement constant et une amélioration de la qualité de nos politiques publiques là où certains voudraient les mettre à mal sous couvert de lendemains difficiles. Pour ma part, et avec la Majorité départementale, nous considérons que c’est justement parce que la période est complexe pour nombre de nos concitoyens qui souffrent que nous devons maintenir un haut niveau de service public. J’aurai l’occasion d’y revenir dans un prochain éditorial. Bien à vous, Yves AckermannPrésident du Conseil général du Territoire de Belfort LE MAGAZINE DU CONSEIL GÉNÉRAL DU TERRITOIRE DE BELFORT N°148 VivreleTerritoire 3



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :