[90] Vivre le Territoire n°145 février 2014
[90] Vivre le Territoire n°145 février 2014
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°145 de février 2014

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général du Territoire de Belfort

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 3,4 Mo

  • Dans ce numéro : cultures collèges, l'art de grandir.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
DOSSIER cultures collèges À chaque collège son projet Les collégiens de Châteaudun autour de l’exposition de Zimoun, à l’Espace multimédia gantner. CULTURE Faire du collège un lieu d’ouverture sur le monde via des projets culturels propres à chaque établissement, tel est l’objectif poursuivi par Cultures collèges. Tour d’horizon. ç Pauline Moiret-Brasier Après plus de 400 projets menés, ces six dernières années, dans et hors les murs des treize établissements publics du Territoire de Belfort, Cultures collèges évolue. « Le grand changement, c’est qu’il y a dorénavant un projet par établissement qui se décline en actions », souligne Jean- Damien Collin, directeur de l’action culturelle au Conseil général. Élaboré par le principal du collège en concertation avec les équipes pédagogiques et l’assistance des trois partenaires du dispositif, chaque projet s’inspire du contexte et des problématiques rencontrés au sein de l’établissement. Les structures et les associations culturelles (Théâtre Granit, Théâtre Le grand changement, c’est qu’il y a dorénavant un projet par établissement (...) » du Pilier, CC- NFCB, Médiathèque départementale, Espace multimédia gantner, ACCO- LAD, Conservatoire, etc.) ainsi que les artistes (le rappeur belfortain Pih Poh, l’écrivain Christophe Fourvel, la compagnie Gakokoé, etc.), les scientifiques et les documentalistes interviennent alors pour décliner le projet en actions culturelles et artistiques. De l’écriture à l’improvisation théâtrale, en passant par la danse contemporaine ou la visite des structures du Territoire de Belfort, les élèves découvrent alors des univers inconnus qui les amènent à réfléchir sur une problématique commune en relation avec « l’identité » de leur collège. « Un cheminement qui s’inscrit toujours dans une perspective d’échanges et d’interactions avec les professeurs. » Exemples avec les établissements Jules Ferry à Delle, Châteaudun à Belfort et Goscinny à Valdoie. l Sonia Barraux professeur d’arts plastiques Une activité en nourrit une autre. « Lorsque nous allons tous dans le même sens au sein d’une équipe pédagogique, tout est plus facile. Le projet « Vis ta ville » nous donne l’occasion de dialoguer et d’interagir. Avec Cultures collèges, la culture est intégrée dans nos programmes pédagogiques respectifs et nous progressons tous vers un même objectif. Cela offre des alternatives au cours traditionnel et à nos façons d’enseigner. De fait, une activité en nourrit une autre et tout est lié. Par exemple, les élèves vont travailler sur « Le livre dans tous ses états ». Ils ont commencé à découvrir les lieux culturels du Territoire de Belfort, parmi lesquels les médiathèques. Ils travaillent actuellement sur le son avec l’Espace multimédia gantner, puis sur d’autres formes d’écriture, avec l’écrivain Christophe Fourvel et le photographe Samuel Carnovali. » COLLÈGE CHÂTEAUDUN, BELFORT Adopter son environnement culturel L’établissement Châteaudun se situe à proximité de nombreuses structures culturelles à Belfort : théâtre, médiathèque, musées… Mais dans un contexte marqué par de grandes disparités, l’équipe pédagogique fait le constat d’une méconnaissance par certains élèves de l’espace culturel dans lequel ils vivent. Le projet « Vis ta ville » a donc été imaginé. Les actions qui en découlent misent notamment sur une meilleure connaissance des structures culturelles, via un carnet de route complété en fonction des visites dans l’ensemble des structures à Belfort et dans le département. Les opérations réalisées depuis le début d’année en partenariat avec l’Espace multimédia gantner ou les artistes Florent Wong et Valentine Haegel consistent à décrire sa ville avec des mots, des images ou des sons. Les élèves exprimeront également leur propre identité par le biais d’initiations au portrait photographique ou encore à travers la danse contemporaine (avec le Centre chorégraphique national - CCNFCB). Le projet est ainsi résumé par le principal de l’établissement, M. Andreotti : « Mieux connaître sa ville, pour mieux se connaître, mieux vivre ensemble et réussir son orientation. » 14 VivreleTerritoire N°145 LE MAGAZINE DU CONSEIL GÉNÉRAL DU TERRITOIRE DE BELFORT
DOSSIER cultures collèges Pih Poh rapeur, musicien interprète Travailler ensemble « Je travaille essentiellement avec des élèves de 4 e sur l’écriture de textes et sur l’interprétation. C’est eux qui donnent leurs idées en fonction des instrumentalisations que je propose. Ils ont choisi des thèmes qui leur parlent : l’avenir, le problème de la vie, l’exclusion, les addictions… Cela leur donne l’occasion de discuter ensemble, de s’exprimer sur ces sujets, puis de mettre des idées et des mots dessus. Certains ont des facilités d’écriture, d’autres sont plus à l’aise à l’oral. Chacun peut ainsi se mettre en valeur, mais j’insiste pour que les élèves touchent à tout. L’implication de l’équipe pédagogique est une aide précieuse. Avec leur professeur de français, ils enrichissent leur texte en cherchant des mots-clés ou des synonymes, tandis qu’ils travaillent la rythmique avec leur professeur de musique. Il s’agit d’un vrai travail complémentaire, qui donne du sens à ce que font les élèves. L’idée finale du projet est d’enregistrer leurs réalisations sur un album, mais avant tout, il s’agit de les faire travailler ensemble. » Pierre Filet principal du collège de Delle Un prisme culturel et artistique « À Delle, les élèves disposent d’une offre culturelle qu’ils n’ont pas forcément l’habitude de fréquenter. Avec Cultures collèges, notre ambition était d’éveiller l’intérêt des élèves par un prisme culturel et artistique déployé au sein même de l’enseignement. L’établissement a cette particularité de rassembler un collège et un lycée. Nous avons donc volontairement choisi une thématique large et porteuse qui rejoint notre projet d’établissement. Cela nous permet de fédérer l’ensemble des enseignants sur plusieurs années et de créer des actions cohérentes. Avec l’astronomie, on s’aperçoit que les sciences peuvent créer du lien entre toutes les disciplines, y compris littéraires, être un fil rouge pour l’enseignement des sciences au collège, créer un lien entre le collège et le lycée. La thématique ville constitue également un bon exemple, puisque le projet se déroule sur tout le cycle du collège. Il vise à développer les compétences citoyennes, à améliorer le vivre ensemble et à développer une vision critique et artistique. » L’exposition de l’association ASCAP Montbéliard sur le thème de la ville a inauguré le projet culturel de l’établissement. COLLÈGE JULES FERRY, À DELLE La culture à portée de regard Déjà impliqué dans de nombreuses actions culturelles par le passé, le collège Jules Ferry à Delle a développé un projet artistique et culturel articulé avec le projet d’établissement. L’équipe pédagogique a donc construit un parcours sur les quatre années de collège et les trois années de lycée. Trois grands axes ont été définis. Le premier s’appuie sur la résidence de l’artiste Sylvie Reno. Dès le mois de mars 2014, ce projet visera à positionner l’établissement comme un élément du paysage culturel local. Le projet « Ville » questionne quant à lui le rapport de l’élève à son lieu de vie. Les élèves de 6 e et de 5 e travailleront sur « l’homme construit et vit sa ville », avec notamment une sortie culturelle en Italie sur le thème ville antique/ville moderne au mois de mars et des rencontres avec les élus locaux pour découvrir et comprendre les fonctions d’une commune. Dès la 4 e, les élèves se questionneront sur « l’art dans la ville » et « la ville dans l’art ». L’édition d’un guide Sortir à Delle par et pour les jeunes figure dans les projets de l’établissement. Enfin, pour faire le lien avec le lycée et valoriser la culture scientifique, l’établissement a créé l’axe astronomie, pour lequel un club « science » et de nombreuses actions avec les partenaires (le planétarium par exemple) sont envisagés. LE MAGAZINE DU CONSEIL GÉNÉRAL DU TERRITOIRE DE BELFORT N°145 VivreleTerritoire 15



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :