[90] Vivre le Territoire n°145 février 2014
[90] Vivre le Territoire n°145 février 2014
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°145 de février 2014

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général du Territoire de Belfort

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 3,4 Mo

  • Dans ce numéro : cultures collèges, l'art de grandir.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
DOSSIER cultures collèges Cultures collèges, l’art de grandir Parce que l’adolescence est le meilleur moment pour faire des expériences sensibles, le Conseil général du Territoire de Belfort propose aux professeurs des collèges et à leurs élèves différents dispositifs qui amènent l’enfant au plus près des œuvres, tels que le Prix littéraire des collèges, Collèges au cinéma et surtout Cultures collèges. Depuis sa création, ce dernier remporte un important succès avec plus de 400 projets soutenus par le Département, dans toutes les disciplines artistiques et culturelles. Un succès qui en fait une véritable fenêtre ouverte sur le monde. P.12 Un bain de culture pour bien grandir P.13 2 questions à Dominique Retailleau, conseiller général délégué à l’éducation, la vie scolaire et la jeuness P.14 À chaque collège son projet LA CULTURE ET LES ANNÉES COLLÈGES… QU’EST-CE QUE CELA VO MICRO TROTTOIR Saponja, Belfort Une chance supplémentaire Pour moi l’enseignement des matières fondamentales telles que les mathématiques, le français et l’histoire restent le plus important au collège et à l’école pour réussir plus tard dans la vie. Je suis toutefois favorable à la modernisation des programmes scolaires avec une place importante accordée aux activités artistiques et culturelles. Plus jeune, je me rappelle avoir fait de la musique, mais très peu d’autres activités. Hors c’est important pour le développement personnel, pour se faire plaisir et partager avec les autres. Si aujourd’hui les activités culturelles se développent dans l’enseignement je trouve que c’est une chance supplémentaire pour les jeunes. » Marcelle, Belfort Un moyen de se projeter Pour moi qui ai suivi un cursus scolaire classique, qui plus est, dans un établissement privé, l’enseignement était très traditionnel. Il y avait bien des activités comme le théâtre, la chorale ou parfois le cinéma, mais en général, les activités culturelles étaient peu développées ! Cela m’a manqué, car pour moi, participer à des actions culturelles est la condition d’un épanouissement personnel. Ce n’est que plus tard que j’ai pu m’en rendre compte. L’enseignement artistique développe des valeurs telles que le partage et la bienveillance vis-à-vis d’autrui. C’est aussi la connaissance de son patrimoine. Bien au-delà du simple savoir, c’est un moyen de se projeter vers l’avenir et de s’ouvrir des portes. » 10 VivreleTerritoire N°145 LE MAGAZINE DU CONSEIL GÉNÉRAL DU TERRITOIRE DE BELFORT
DOSSIER cultures collèges Atelier théâtral au collège Michel Colucci avec le Théâtre du Pilier. US ÉVOQUE ? François, Belfort S’ouvrir à d’autres pratiques Je ne me rappelle pas avoir participé à de nombreuses activités culturelles pendant ma scolarité au collège, hormis quelques sorties. C’est quelque chose que je regrette car je trouve qu’il s’agit de la meilleure des périodes pour s’ouvrir à d’autres pratiques. J’aurais aimé connaître davantage ce qui se trouve autour de moi, le patrimoine, les musées, le théâtre ! C’est un atout dans la vie de tous les jours. Il y a tellement de choses à découvrir… mais ce n’est qu’après mes années collèges que j’en ai pris véritablement conscience. » Tara, de Belfort Explorer d’autres horizons Je ne suis pas originaire d’ici, mais ce que je peux dire, c’est qu’aux États-Unis, le pays d’où je viens, l’enseignement culturel fait partie intégrante du programme scolaire au collège. On apprend à cuisiner, à travailler le bois, étudier des matières comme la technologie, le sport, etc. Je pense que la culture ne se trouve pas que dans les livres, elle s’apprend aussi par les expériences que l’on vit dès le plus jeune âge. Pas seulement pour les pratiques artistiques, mais aussi pour tout ce qui concerne notre patrimoine, nos coutumes. Je viens d’un pays qui est particulièrement fier de son héritage. Ne pas se limiter à un enseignement purement académique permet d’explorer d’autres horizons et de s’épanouir. » LE MAGAZINE DU CONSEIL GÉNÉRAL DU TERRITOIRE DE BELFORT N°145 VivreleTerritoire 11



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :