[90] Vivre le Territoire n°143 novembre 2013
[90] Vivre le Territoire n°143 novembre 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°143 de novembre 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général du Territoire de Belfort

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 3,3 Mo

  • Dans ce numéro : naissance de l'Hôpital Nord Franche-Comté.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
DOSSIER hôpital Naissance de l’Hôpital Nord Franche-Comté Le cœur de l’Aire urbaine bat au rythme du chantier du futur hôpital de Belfort- Monbéliard. Un projet monumental qui à terme génèrera plus d’un millier d’emplois. De nouvelles perspectives économiques sont également attendues avec l’implantation d’activités annexes à la santé et paramédicales. Dotés d’équipements performants et de nouveaux services spécialisés, s’intégrant parfaitement à son environnement naturel, l’Hôpital Nord Franche-Comté accueillera ses premiers patients en 2016. P.12 L’Hôpital change d’ère P.13 2 questions à Christian Rayot, conseiller général en charge du développement économique P.14 Un géant sort de terre P.15 Un chantier soigné 85 000 heures de travail pour l’insertion POUR VOUS LE CHANTIER DU FUTUR HÔPITAL C’EST… MICRO TROTTOIR Ludovic Nicot, Chef de chantier Un véritable challenge Je suis chef de chantier au niveau des grues 1 et 2. Mon rôle est d’anticiper les besoins en main-d’œuvre, de vérifier les plans et d’une façon générale, de veiller au bon déroulement des travaux en étroite relation avec les conducteurs de travaux. Je relaye les informations vers tous les opérateurs dont j’ai la charge, cela représente une trentaine de personnes. Jusqu’ici tout se passe bien, nous sommes dans les temps. Pour moi, ce projet est un véritable challenge. Le chantier me semble en effet plus compliqué que ceux que j’ai eu l’occasion de voir précédemment, puisqu’il répond à des exigences spécifiques liées au type d’établissement. » Georges Haag, Compagnon ferrailleur Il y a une bonne ambiance Je m’occupe actuellement du ferraillage et du dallage du premier niveau avec huit autres compagnons sur le chantier. Nous déployons des rouleaux de Bamtex (treillis soudé,ndlr) à une cadence de 260 m² par jour avant de couler le béton. C’est sûr que nous avons un peu la pression puisqu’il s’agit du gros œuvre et que l’on attend aussi sur nous pour la suite des opérations. Mais c’est cela aussi qui nous sert à avancer ! Et puis il y a une bonne ambiance. J’ai déjà travaillé sur des chantiers de cette envergure comme l’EPR de Flamanville ou le CHU de Besançon. Moi qui suis de Montbéliard, je suis fier à présent de raconter autour de moi que je travaille sur le chantier du CHBM. » 10 VivreleTerritoire N°143 LE MAGAZINE DU CONSEIL GÉNÉRAL DU TERRITOIRE DE BELFORT
DOSSIER hôpital Pascal Joffroy, Compagnon ferrailleur Un important chantier C’est la construction d’un grand pôle santé dans l’Aire urbaine, un important chantier ! Je m’occupe pour ma part de la construction des murs en béton armé. Ce n’est pas la première fois que je travaille sur la construction d’un bâtiment hospitalier. J’ai déjà participé au chantier de Strasbourg, de Vesoul et de Besançon, mais là c’est particulier puisque celui-ci se situe près de chez moi. La principale différence que j’observe par rapport à ce que j’ai déjà réalisé par le passé, c’est l’épaisseur des murs de 40 centimètres, qui va garantir une bonne isolation du bâtiment. » Thomas Gomez, Ingénieur méthodes Une chance Mon rôle est de définir les besoins en matériel en relation avec le chef de chantier. Il y a, en effet, les outils dont on dispose et ceux que l’on doit commander ou créer pour répondre à des besoins spécifiques. Par exemple, nous avons créé des supports sur mesure pour la mise en place et la fixation des allèges en béton. Les ingénieurs méthode ont rarement l’opportunité de se trouver sur le terrain. C’est donc une chance pour moi qui suis diplômé depuis l’année dernière d’être basé sur un chantier comme celui-ci. Plus tard quand je passerai devant cet hôpital, je repenserai sûrement à cette expérience enrichissante. » LE MAGAZINE DU CONSEIL GÉNÉRAL DU TERRITOIRE DE BELFORT N°143 VivreleTerritoire 11



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :