[90] Vivre le Territoire n°140 jui/aoû 2013
[90] Vivre le Territoire n°140 jui/aoû 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°140 de jui/aoû 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général du Territoire de Belfort

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 3,3 Mo

  • Dans ce numéro : cet été venez découvrir le Territoire de Belfort.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
4 TERRITOIRES événement Le Français Bertrand Billard a remporté l’épreuve du championnat du monde de triathlon LD masculin. Retour sur les Mondiaux 2013 TRIATHLON DE BELFORT Terre d’accueil des championnats du monde Longue Distance 2013, le Territoire de Belfort a vibré au rythme des foulées des 3 000 participants ayant répondu à l’appel de l’événement, samedi 1er et dimanche 2 juin. Malgré l’annulation des épreuves de natation, le Triathlon de Belfort a tenu toutes ses promesses ! ç Pauline Moiret-Brasier N’en déplaise à Dame météo, rien n’a su arrêter la dynamique du Triathlon de Belfort, événement sportif du printemps 2013 dans le département. Deux mille participants de 31 nationalités différentes se sont élancés au départ de la presqu’île du Malsaucy à l’occasion des championnats du monde Longue Distance, samedi 1er juin. Le lendemain, ils étaient un millier à prendre part au Triathlon pour tous, ainsi qu’aux traditionnelles autres courses. Malgré l’annulation de la natation, triathlètes, bénévoles et services du Conseil général n’ont pas renoncé à mouiller le maillot ! Deux jours avant la manifestation la température de l’eau a en effet contraint les représentants de l’ITU (Fédération internationale de triathlon) d’annuler l’exercice, pour le remplacer par de la course à pied. « Pour des raisons de sécurité et de santé pour les triathlètes, nous avons pris la décision, avec les arbitres et l’équipe du SAMU, de faire de même pour le Courte Distance, le Triathlon pour tous et les parcours Kids », explique Philippe Lang, VivreleTerritoire N°140 LE MAGAZINE DU CONSEIL GÉNÉRAL DU TERRITOIRE DE BELFORT président de l’association Territoire de sports, organisatrice de l’événement. Trois en deux Les championnats du Monde LD (Longue Distance) ont donc pris des allures de duathlon, avec 9,5 km de course à pied, 87 km à vélo et de nouveau 20 km à grandes enjambées. « Évidemment cela peut être perturbant pour des athlètes qui se préparent au triathlon car le duathlon a pour réputation d’être plus traumatisant pour la récupération des organismes après chaque épreuve. » À l’annonce de ce changement de programme, le responsable de la délégation de Nouvelle- Zélande, l’une des grandes nations de triathlon présentes sur le site du Malsaucy, ne s’est pourtant pas inquiété. Il aurait juste prononcé avec un sourire : « That’s life ! * » Le flegme néozélandais a été communicatif : « Au final, nous avons eu de très bons retours, notamment des étrangers qui ont remarqué les efforts effectués et la réactivité du dispositif », commente Jean-Daniel Chauve, directeur technique des courses. Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que ce genre 2013, l’année des records 3 000 triathlètes 800 bénévoles 31 nationalités 3 000 repas 2 000 bouteilles d’eau 2 tonnes de Coca-Cola 3 000 bananes… de déconvenue survient dans l’histoire de la manifestation. En 2011 à Las Vegas (États-Unis), l’épreuve avait déjà été amputée de la nage. Cette fois-là, ce n’était pas pour des raisons de températures mais pour cause de pollution des eaux. Un succès collectif Et si par bonheur, les championnats du monde LD ont vu le Français Bertrand Billard, chez les messieurs, franchir le premier la ligne d’arrivée, il convient aussi de saluer le comité organisateur et les 800 bénévoles mobilisés tout le week-end. Ces derniers se souviendront longtemps de ce chapitre 2013, qui marque la victoire du Territoire de Belfort et de ses bénévoles sur de grandes nations aux structures organisatrices souvent professionnalisées (voir page 5). Fort de ce succès collectif et des nouvelles expériences engendrées par la dimension internationale de l’événement, l’association Territoire de sports est d’ores et déjà en situation d’annoncer que le rendez-vous est fixé pour les épreuves traditionnelles en 2014 ! l * C’est la vie !
Philippe Lang Président de Territoire de sports Tout le monde s’est mobilisé. « Nous avons découvert les exigences du cahier des charges imposées par la Fédération internationale qui se veut très stricte en matière d’organisation. Tout le monde s’est mobilisé : le comité, mais aussi les bénévoles qui ont su correctement s’adapter à leur nouvelle affectation et aux nouveaux horaires. La réactivité de chacun a permis de gérer la pression d’un événement perturbé par les changements de parcours de dernière minute. Avec l’annulation de la natation, certains étaient à leur poste dès 5h30 du matin au lieu de 9h ! Ceci sans compter l’acheminement des triathlètes sur le site, le transport de leurs vélos, le ravitaillement… sans oublier la fermeture des 90 km de route durant plusieurs heures, permise par les maires des communes traversées et la sécurisation du parcours. C’est tout simplement unique en France ! La Fédération internationale a d’ailleurs souligné que c’était remarquable. Ce triathlon n’est pas le fait d’une personne ou d’une petite équipe. Il est le fruit de l’implication des différents acteurs dont les services du Conseil général, enrôlés au moins une semaine avant l’événement. Nous avons beaucoup appris. Et même si l’on peut toujours faire mieux, nous ressortons grandis de cette épreuve internationale. » Retrouvez le reportage vidéo des championnats du monde de triathlon LD sur www.cg90.fr Des centaines de bénévoles se sont mobilisés. Le Territoire en vedette RETOMBÉES Environ 2 000 athlètes ont séjourné dans le Territoire de Belfort, parfois jusqu’à quatre jours avant l’événement, à l’image des Japonais, première délégation à avoir investi les lieux. Entre les sportifs, leurs staffs et leurs familles, les organisateurs estiment que l’événement a généré près de 6 000 nuitées hôtelières, tous établissements confondus (hôtels, gîtes, campings et chambres d’hôtes), et a alimenté de façon notable la fréquentation des restaurants de Belfort et des alentours. Des retombées économiques mais aussi médiatiques. Le premier week-end de juin et en amont de la compétition, les journaux locaux ont couvert l’événement. La presse quotidienne régionale hors Franche-Comté s’en est fait aussi l’écho en suivant les performances des athlètes de leur propre région. « Nous sommes très Tous bénévoles ! ORGANISATION Fait exceptionnel dans l’histoire des championnats du monde, le Territoire de Belfort et son comité formé de bénévoles ont été préférés à des structures professionnalisées, comme celle de Weihai en Chine (qui accueillera la compétition en 2014). Après avoir organisé les championnats de France en 2008 puis en 2009, Territoire de sports a eu le précieux appui de la Fédération satisfaits de l’intérêt que les médias locaux nous ont porté, aussi bien pour le Longue Distance, que pour le Triathlon pour tous, qui constitue, à l’origine, l’épreuve phare du Triathlon de Belfort », rappelle Philippe Lang. Grâce à la victoire du Français Bertrand Billard, le Territoire de Belfort et son Triathlon ont même eu les honneurs des titres spécialisés et des médias nationaux. Les internautes ont pu également suivre l’actualité du triathlon sur le web grâce aux blogs sportifs et aux réseaux sociaux Facebook et Twitter. Un film tourné durant l’événement sera également diffusé dans 56 pays. « Il servira d’outil promotionnel pour les futurs événements qui auront lieu dans le département. » Les championnats du monde de triathlon LD sur le site du Malsaucy ont été une fabuleuse vitrine pour le Territoire tout entier ! l Presses et médias locaux se sont fait l’écho de l’événement. TERRITOIRES événement française de triathlon, ainsi que des collectivités locales. « Il faut dire que nous avions une solide expérience et que le site du Malsaucy bénéficiait déjà d’une certaine notoriété auprès des triathlètes et des différentes fédérations », précise Sophie Denis, membre du comité organisateur. Depuis 2011, le noyau dur composé d’une dizaine de personnes a su porter cet ambitieux projet jusqu’à son terme. l LE MAGAZINE DU CONSEIL GÉNÉRAL DU TERRITOIRE DE BELFORT N°140 VivreleTerritoire 5



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :