[90] Vivre le Territoire n°140 jui/aoû 2013
[90] Vivre le Territoire n°140 jui/aoû 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°140 de jui/aoû 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général du Territoire de Belfort

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 3,3 Mo

  • Dans ce numéro : cet été venez découvrir le Territoire de Belfort.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
DOSSIER tourisme À SAVOIR Pour étoffer ce programme d’animation, Belfort Tourisme reconduit ses Festiv’été. Visites culturelles et patrimoniales, activités insolites (visites des bassins de rétentions d’eau, géocatching, etc.), soirées contes, sont à vivre tout l’été, en famille ou entre amis dans le Territoire de Belfort. Le Territoire et ses atouts SITES EMBLÉMATIQUES Une situation géographique avantageuse, des sites emblématiques, grâce à son cadre au naturel, le territoire dispose de nombreux atouts qui profitent toute l’année aux touristes comme aux habitants du département. Grâce à la diversité de ses paysages, le département ne manque pas d’arguments à faire valoir pour attirer le public venant de la région, de France ou de l’étranger. Aux portes des Vosges et au carrefour de plusieurs régions (Alsace, Suisse, Allemagne, Belgique), il constitue, grâce à ses massifs, plaines, forêts et cours d’eau, un écrin naturel particulièrement apprécié. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si le Ballon d’Alsace culmine en tête des lieux les plus fréquentés du département. Ce site naturel, classé depuis 1982, séduit chaque année 700 000 visiteurs venant profiter des sports d’hiver et des activités estivales (randonnée, VTT, accrobranche et parapente). En seconde position, le Malsaucy attire quant à lui plus de 155 000 personnes par an. L’été, il devient la destination privilégiée des familles. « Ces deux sites réunissent toutes La Donation Maurice Jardot abrite une collection d’art moderne remarquable. LES TEMPS FORTS DE L’ÉTÉ À chacun son programme ! 14 VivreleTerritoire N°140 LE MAGAZINE DU CONSEIL GÉNÉRAL DU TERRITOIRE DE BELFORT La base de loisirs du Malsaucy séduit 155 000 personnes par an. Le programme estival dans le Territoire de Belfort s’annonce des plus variés et le carnet de route des vacances, chargé en bons plans, notamment pour les amateurs de grand air. Partez à la découverte des richesses du département, grâce aux 27 sentiers inscrits au Plan départemental des itinéraires de promenade et de randonnée pédestre (PDIPR), mais aussi grâce aux boucles équestres, aux chemins de VTT et pistes cyclables du Territoire de Belfort. « Cette année, grâce au SMTC (Syndicat mixte des transports en commun) et au partenariat avec le parc du Ballon des Vosges, les gens qui le souhaitent pourront même bénéficier des navettes des Crêtes au départ de Belfort pour rejoindre facilement le Ballon d’Alsace », précise Véronique David. L’occasion, par exemple, de profiter de la Fête artisanale du sommet du Ballon d’Alsace, qui aura lieu le 18 août. Envie de détente et de loisirs ? Mettez le cap sur le Malsaucy (voir page 18). L’été dans le Territoire se passe aussi du côté de la Citadelle, avec des spectacles, des reconstitutions historiques, des banquets et les conditions propices au développement touristique : un environnement naturel, des aménagements et des loisirs tout au long de l’année », souligne Véronique David, directrice de Belfort Tourisme. L’étang des Forges ou les paysages fleuris, riches de plans d’eau et de rivières du Sud Territoire participent au rayonnement d’un tourisme de pleine nature, loin de constituer le seul et unique atout de notre département. Toute l’empreinte historique s’illustre à travers la ceinture fortifiée de la ville de Belfort et de sa Citadelle, troisième endroit le plus plébiscité (130 000 personnes en 2012), d’où se dégage « une atmosphère particulière, une émotion qui s’instaure. C’est ce qu’on appelle le génie des lieux », décrit Véronique David. Les musées du Territoire témoignent également de ce passé historique culturellement et techniquement riche, qui profite autant aux touristes qu’à ses habitants. l des concerts. Côté festival, les Rigolomanies reviennent au-devant de la scène, chaque jeudi, à partir du 18 juillet à la Maison du Peuple de Belfort. Les communes du département se mettent aussi à l’heure d’été, avec des festivités dont le succès n’est plus à prouver, à l’image du spectacle historique son et lumière du 18 au 20 juillet à Brebotte, de la Fête de l’âne à Suarce, ou encore de la randonnée gustative de Saint-Dizier-l’Evêque (voir page 9). Enfin, les nombreux musées ruraux (Forge Musée à Étueffont, Musée agricole de Botan, Musée de Brebotte, établissements Japy à Beaucourt, Moulin de Courtelevant) sont l’occasion pour les amateurs ou les simples curieux de découvrir le fameux patrimoine culturel et technique du département. l
BELFORT TOURISME Une dynamique au cœur du Territoire Le tourisme urbain constitue une filière à développer davantage. DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE Une ambition forte, un schéma et des assises En lien avec son principal partenaire, la Ville de Belfort, et après avoir consulté l’ensemble des acteurs clés du secteur, le Conseil général a piloté en 2012 l’élaboration, confiée à Belfort Tourisme, de son « Schéma départemental de développement touristique du Territoire de Belfort ». L’analyse de l’état des lieux et des potentialités ont fait naître des orientations fortes ayant pour objectif de favoriser le développement de ce secteur. « Elles s’intègrent bien sûr dans les orientations préalablement définies par le Schéma régional », souligne Jean Pierre Lehec, directeur de l’économie, du partenariat et du logement au Conseil général. Quatre axes stratégiques ont ainsi vu le jour. « Cela va de la valorisation des trois pôles touristiques majeurs que sont la Citadelle de Belfort et le Lion, le Ballon d’Alsace, et le Sud Territoire, à la diffusion d’une culture touristique auprès des acteurs en passant par le renforcement des partenariats extra-départementaux et le développement d’actions marketing ciblées et mutualisées. » Ces quatre axes s’appuient sur une série d’actions concrètes qui permettront à terme de développer un secteur qui génère déjà près de 49 M € par an (dépenses des touristes dans le Territoire en 2012 – hébergement, restauration, activités…). Dans la continuité de ce schéma, des assises du tourisme vont être organisées à l’automne 2013 afin de « rassembler l’ensemble des acteurs et Créé par le Conseil général et la Ville de Belfort en 1996, « Belfort territoire de Tourisme » remplit à la fois les fonctions d’Office de tourisme et de Comité départemental de tourisme. Ouvert sept jours sur sept pendant l’été, l’organisme assure une mission de promotion et d’animation du territoire auprès du public, tout en menant la stratégie de développement et de structuration de l’offre avec l’ensemble de ses partenaires (habitants, professionnels, associations et collectivités). « En France, il s’agit de la seule structure de ce type. Cette mutualisation est intéressante car elle permet de suivre les différents projets jusqu’à leur terme et donc, d’avoir une vision globale. On gagne en efficacité tout en faisant des économies d’échelle », explique Véronique David, directrice de la structure. Quatre grandes filières Le tourisme s’articule autour de quatre grandes filières, à commencer par celle des affaires. « Le Territoire de Belfort dispose des infrastructures adéquates, avec notamment, son centre des congrès Atria, et le parc des expositions à Danjoutin. » Au sein de Belfort Tourisme, le bureau des congrès aide à l’organisation des séminaires et des colloques et prend en charge l’accueil et l’orientation des congressistes vers les offres d’hébergements adéquates. Belfort Tourisme valorise aussi le tourisme urbain et culturel, portés principalement par la Vieille Ville de Belfort et ses musées (Beaux- de relancer une dynamique forte en un domaine qui se révèle porteurs de grandes potentialités ». l DOSSIER tourisme Arts, Art moderne et Tour 46, ou encore l’Espace multimédia gantner à Bourogne) ainsi que le tourisme rural et de pleine nature. Elle accompagne pour cela les hébergeurs dans une démarche de qualité et d’accessibilité ou en participant au développement de l’itinérance (francovélosuisse, GR5). Enfin, l’événementiel occupe un rôle majeur dans la visibilité du département. Belfort Tourisme fait donc en sorte que les événements comme les Eurockéennes, le FIMU ou encore EntreVues, qui rassemblent à eux trois près de 200 000 festivaliers, soient davantage identifiés au département. Le Conseil général a par ailleurs délégué à Belfort Tourisme l’élaboration du schéma départemental de développement touristique 2012-2015, afin que, dans les années avenirs, le Territoire puisse exprimer tout son potentiel. l Retrouvez la synthèse du « Schéma départemental de développement touristique du Territoire de Belfort » en téléchargement sur www.cg90.fr Belfort Tourisme 2 Bis Rue Georges Clemenceau, 90000 Belfort 03 84 55 90 90 accueil@belfort-tourisme.com www.belfort-tourisme.com Séminaires et colloques, un axe majeur pour Belfort Tourisme. LE MAGAZINE DU CONSEIL GÉNÉRAL DU TERRITOIRE DE BELFORT N°140 VivreleTerritoire 15



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :