[90] Vivre le Territoire n°139 juin 2013
[90] Vivre le Territoire n°139 juin 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°139 de juin 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général du Territoire de Belfort

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 4,4 Mo

  • Dans ce numéro : pour sa 25e édition, les « Eurockéenes », le festival emblématique du Territoire de Belfort, fait sa révolution en proposant cette année, quatre jours de musique et de fête au lieu de trois.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
SOLIDARITÉ bénévolat PRATIQUE L’OPABT est ouvert du lundi au vendredi, de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h. Le Cyber’aînés est en libre accès tous les jours de la semaine sauf le vendredi après-midi, sur inscription ou si d’autres activités informatiques sont organisées par l’OPABT. À SAVOIR L’OPABT s’adresse à toutes les générations de retraités. Il participe à des manifestations et organise des sorties, voyages, spectacles, rencontres interclubs, campagnes de prévention, actions intergénérationnelles, réunions d’information sur divers sujets (santé, régime de retraite, succession…), ainsi que des cours d’initiation aux nouvelles technologies, ateliers créatifs et accès au bénévolat associatif. Jean-Jacques Heymans Au service des « cyber’aînés » PORTRAIT Ancien ingénieur et jeune retraité, Jean-Jacques Heymans est bénévole au sein de l’Office pour les aînés de Belfort et du Territoire (OPABT). Il donne de son temps pour permettre aux aînés de se familiariser avec les nouvelles technologies. ç Pauline Moiret-Brasier Aujourd’hui, plus des trois quarts des foyers français sont équipés d’ordinateurs et 71% disposent d’un accès à Internet à domicile (Médiamétrie, 2011). En 10 ans, ces statistiques ont doublé. Le constat est éloquent et fait d’ailleurs sourire Jean- Jacques Heymans, ancien ingénieur électromécanicien, qui se souvient des prémices de l’ère numérique : « Ma carrière professionnelle m’a donné l’occasion de me former à l’informatique dès les années soixante-dix. À l’époque, il n’était pas encore question de micro-informatique et on évoluait sur de gros systèmes… Il y a eu depuis des progrès considérables, mais aujourd’hui tout va très vite, obligeant l’utilisateur à s’adapter constamment. » Chaque vendredi, Jean- Jacques Heymans donne des conseils pratiques et individualisés aux aînés du Territoire de Belfort. Pour les personnes âgées ayant mal négocié le tournant de ces évolutions technologiques, difficile alors de se retrouver face à des machines qui font appel à des connaissances voire une culture particulières. C’est la raison pour laquelle Jean-Jacques Heymans enseigne bénévolement 22 VivreleTerritoire N°139 LE MAGAZINE DU CONSEIL GÉNÉRAL DU TERRITOIRE DE BELFORT l’informatique, une fois par semaine, au sein de l’OPABT. Des cyber’papis/mamies « Bien souvent, il s’agit de personnes qui bénéficient d’un ordinateur offert par leurs enfants ou petits-enfants. Le problème, c’est qu’elles ne savent pas comment s’en servir. Cela commence parfois par le simple fait Il y a eu des progrès considérables, et tout va très vite, obligeant l’utilisateur à s’adapter constamment. » de savoir allumer/éteindre le PC », exposet-il. Chaque vendredi, ce jeune retraité passionné de mathématiques et d’informatique répond aux problèmes rencontrés par les adhérents avec Pierre Barrat et Michel Hoppe, deux autres bénévoles. Les « Cyber’aînés » ont entre 65 et 85 ans. Ils s’interrogent entre autres sur le traitement de texte, la photo numérique, la manière de réaliser un diaporama, ou sur l’utilisation d’Internet et des boîtes mails. « Les demandes sont très variées. Nous pouvons aussi leur expliquer comment bien organiser leur disque dur, pour trier, ranger et retrouver facilement leurs fichiers. Il ne s’agit pas de cours, mais bien d’une aide pratique et individualisée sur des problèmes rencontrés sur le moment », qualifie Jean-Jacques Heymans. Tenant compte des besoins fréquemment répertoriés lors de ces sessions, l’OPABT se charge ensuite d’organiser des ateliers thématiques et collectifs sur place. Toute la semaine, les locaux situés en centre-ville laissent également la possibilité de venir profiter d’une connexion Internet, l’Office étant équipé de quatre ordinateurs. « Beaucoup préfèrent venir avec leur ordinateur portable, remarque Jean-Jacques Heymans. La convivialité s’instaure ainsi progressivement et je crois que nos rendez-vous hebdomadaires y contribuent fortement. » De retraités à retraités Sur l’année 2012, le « Cyber’aînés » a dépassé les 520 inscriptions. « Nous pourrions accueillir plus de monde, mais il faudrait que d’autres volontaires nous rejoignent. » Si l’opération fonctionne aussi bien, selon lui, c’est que « les clients », comme ils les surnomment, trouvent une oreille attentive et compréhensive : « Le travail consiste avant toute chose à se mettre à leur place. C’est plus facile dans le sens où il s’agit de retraités qui parlent à des retraités. Mes collègues et moi sommes en âge de comprendre les difficultés et les craintes liées à l’utilisation de l’outil informatique. » Avec ses interventions, Jean-Jacques Heymans a trouvé le moyen de mettre ses compétences au profit des aînés du Territoire de Belfort. Une mission qu’il mène depuis maintenant sept ans et avec laquelle il n’est décidément pas près de déconnecter. l OPABT, 3, place de la Commune 90000 Belfort, Tél. 03 84 54 26 70 contact@opabt.fr www.opabt.fr
Un soutien renforcé aux malades d’Alzheimer PERSONNES DÉSORIENTÉES La Maison de l’autonomie du Territoire de Belfort accueillera à partir de cet été une antenne de la Mission pour l’autonomie et l’intégration des malades d’Alzheimer de l’Aire urbaine (MAIA). Elle vient compléter l’ensemble des dispositifs mis en place par le Conseil général et ses partenaires. ç Catherine Robet Aujourd’hui, en matière d’accueil de jour ou d’hébergement des personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer, le Conseil général a atteint ses objectifs. Le nombre de places couvre les besoins de l’ensemble du Territoire. L’heure n’est donc plus à la quantité mais à l’amélioration de la qualité. « C’est notamment l’objectif des Missions pour l’autonomie et l’intégration des malades d’Alzheimer élaborées dans le cadre d’un plan d’actions national », rappelle Françoise Dro, à la tête de la direction des personnes âgées et des personnes La résidence des Vergers à Rougemontle-Château ouvrira à la rentrée prochaine un pôle d’activité spécialisé Alzheimer. » handicapées au Conseil général. L’Agence régionale de santé (ARS) a ainsi confié la gestion d’une MAIA Aire urbaine à la Coordination de gérontologie du Pays de Montbéliard. Quatre « gestionnaires de cas » spécialisés Alzheimer couvriront cette zone géographique dont un spécifiquement attaché au Territoire de Belfort. « Nous l’accueillerons dès ce mois-ci à la Maison de l’autonomie où la collaboration avec nos services et nos partenaires sera facilitée », poursuit la directrice. Cas difficiles Ce travailleur social « dédié Alzheimer » aura la double mission d’améliorer la coordination entre les différents acteurs sanitaires et médico-sociaux et de gérer certains dossiers qui nécessitent plus d’investissement, complétant ainsi l’équipe des conseillères en gérontologie. « Par exemple, il pourra légitimement avoir accès aux informations médicales », explique Françoise Dro. Une possibilité bien utile notamment pour les cas les plus difficiles, comme les personnes très isolées avec des troubles naissants, qui n’ont pas conscience de se mettre en danger. « Un frigo vide, des courriers sans réponses, pas de médecin traitant… sont des signes d’alerte que le gestionnaire est en mesure de repérer, poursuit la directrice. Il doit donc pouvoir s’investir fortement pour mettre en place les protections autour de la personne et la convaincre d’accepter une prise en charge. » Approche spécifique Parallèlement, d’autres projets partenariaux voient le jour. La résidence des Vergers à Rougemont-le-Château ouvrira ainsi dès la rentrée prochaine un pôle d’activité spécialisé Alzheimer. Cet espace encadré par des professionnels spécifiquement formés permettra de stimuler les capacités cognitives des résidents avec des activités adaptées. Financé par l’Agence régionale de santé en partenariat avec À LIRE SUR WWW.CG90.FR Des espaces collectifs adaptés (ici la résidence Saint-Joseph à Giromagny). > RUBRIQUE « AGISSONS ENSEMBLE » Des solutions adaptées au cas par cas Le Territoire de Belfort compte parmi les départements les mieux dotés en accueil de jour. Cette solution est particulièrement appréciée des familles car elle offre à la fois un répit aux aidants et des activités stimulantes pour les personnes souffrant de troubles Alzheimer. D’autres solutions le Conseil général, ce type d’équipement sera déployé à terme dans d’autres établissements du département. Pour les personnes à domicile, une équipe spécialisée gérée par la Ville de Belfort, composée d’une psychomotricienne et d’une assistante de soin en gérontologie, intervient sur prescription médicale. Des dispositifs qui témoignent de l’importance, en matière de dépendance, de la prise en charge des personnes atteintes de troubles cognitifs. En effet, sur les 2 500 bénéficiaires de l’Aide personnalisée à l’autonomie à domicile (APA) dans le département, un tiers environ est concerné par des problèmes de désorientation. l SOLIDARITÉ personnes âgées Maison de l’autonomie, service des personnes âgées Centre des 4 As - Tour R6 - 3 e étage Rue de l’As de Carreau - 90000 Belfort - Tél. 03 70 04 89 00 À SAVOIR Le Plan national Alzheimer est piloté par la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie et, à l’échelle locale, par les Agences régionales de santé. peuvent également être proposées. Une présentation détaillée est accessible sur le site Internet du Conseil général, tandis que les conseillères en gérontologie de la Maison de l’autonomie apportent une écoute attentive et des réponses à toutes les questions. LE MAGAZINE DU CONSEIL GÉNÉRAL DU TERRITOIRE DE BELFORT N°139 VivreleTerritoire 23



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :