[90] Vivre le Territoire n°134 déc 12/jan 2013
[90] Vivre le Territoire n°134 déc 12/jan 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°134 de déc 12/jan 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général du Territoire de Belfort

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 4,5 Mo

  • Dans ce numéro : le 11 décembre 2011, le premier TGV entrait en gare de Belfort-Montbéliard. Depuis ce jour, le Territoire de Belfort et plus largement l’Aire urbaine sont desservis par la grande vitesse.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
DONNEZ VOTRE AVIS ! Pour préparer l’élaboration du schéma directeur d’aménagement et de gestion des eaux 2016- 2021 (SDAGE), l’Agence de l’eau Rhône-Méditerranée et Corse lance une grande consultation publique sur l’avenir de l’eau et des milieux aquatiques. Chacun peut donner son avis sur Internet (www.eaurmc.fr) ou dans les préfectures (registre à disposition du public). La consultation publique est ouverte jusqu’au 30 avril 2013. « 2012, Année de l’eau dans le Territoire de Belfort » s’achève sur un prix décerné par l’Observatoire national de l’innovation publique à la Maison départementale de l’environnement (MDE), service du Conseil général. Une récompense qui témoigne du caractère exemplaire des actions menées en faveur de la sensibilisation à l’environnement. Valoriser les actions innovantes pour qu’elles favorisent le développement des bonnes pratiques de demain, tel est l’objectif du prix « Territoria » destiné à distinguer les collectivités locales qui mènent des politiques publiques exemplaires. Le Conseil général du Territoire de Belfort a donc remporté l’un des trophées les plus prestigieux dans la catégorie Écocitoyenneté : le "Territoria d’or". Il a été remis le 7 novembre 2012 au Sénat à Paris par Anne-Marie Escoffier, ministre déléguée chargée de la Décentralisation. « Ce prix valorise en particulier le cycle thématique « La biodiversité en question », explique Vincent Rouire, responsable de la MDE. Lancée en 2008, cette campagne de sensibilisation a touché 150 000 personnes en quatre ans, soit l’équivalent de 4 PRIX DE L’INNOVATION PUBLIQUE Un « Territoria d’or » pour la Maison départementale de l’environnement VIVRE LE TERRITOIRE N°134 la population du Territoire de Belfort ! » Réalisée avec le soutien scientifique du Muséum national d’histoire naturelle et cofinancée par l’Europe, elle a proposé de nombreux rendez-vous gratuits et accessibles à tous tels que des expositions interactives, des conférences, des sorties, des ateliers et des séances de coaching naturaliste. Poursuivre la lutte Parmi les réalisations pérennes, le Biorama exerce les visiteurs à l’observation naturaliste, avec notamment un imposant aquarium pour apprendre à reconnaître les poissons de nos rivières. Un espace pédagogique permanent qui vient rappeler que les actions de sensibilisation, parallèlement aux actions LE MAGAZINE DU CONSEIL GÉNÉRAL DU TERRITOIRE DE BELFORT de terrain telles que la restauration des rivières ou le contrôle de la qualité de l’eau, constituent l’un des piliers de la politique départementale en faveur de l’environnement. « 2012, Année de l’eau dans le Territoire de Belfort » aura donc permis de mettre en lumière la question centrale de l’eau dans cette politique publique. Bientôt, le bassin-versant de l’Allaine, dont fait partie la Savoureuse, sera sous l’égide d’un plan de gestion de l’eau (SAGE) tandis que l’Agence de l’eau Rhône Méditerranée et Corse prépare un schéma directeur (SDAGE) qui fixera les objectifs à atteindre jusqu’en 2021. Des progrès qui témoignent de la reconquête de nos ressources en eau et des milieux aquatiques, mais qui ne pourront inverser le cours des choses sans la participation de tous. CR
INFOS PRATIQUES Les astuces pour économiser l’eau chez soi Vous avez déjà adopté les bons gestes pour réduire votre consommation d’eau. Mais savez-vous que vous pouvez également mieux équiper votre logement pour économiser l’eau sans y penser ? Voici quelques préconisations des Agences de l’eau à mettre en œuvre facilement : ! Équiper sa douche et ses robinets : On trouve facilement dans le commerce des économiseurs d’eau à fixer entre le flexible et le pommeau de la douche. Pensez également à installer un aérateur sur les robinets du lavabo et de l’évier de la cuisine pour économiser jusqu’à 40% tout en gardant un débit efficace. Pour atteindre rapidement la bonne température et éviter de faire couler l’eau inutilement, privilégiez les robinets mitigeurs. ! Dans les toilettes : Il existe des systèmes de chasse d’eau à double débit qui permettent de choisir entre une grande et une petite quantité d’eau. Vous pouvez également placer une bouteille remplie de sable dans le réservoir et économiser ainsi jusqu’à 2 litres par utilisation. ! Trouver les fuites : Coupez vos robinets et relevez votre compteur d’eau en début de nuit (assurez-vous que personne n’utilise de l’eau du robinet durant cette période). Le lendemain matin, relevez à nouveau votre indice. S’il a changé, vous avez une fuite ! Faites vérifier votre installation. ! Choisir des appareils économes : Les appareils électroménagers de classe A, A+ ou A++ consomment moins d’eau. Comme pour le lave-vaisselle, ne mettez en route votre lave-linge que lorsqu’il est plein ou utilisez le mode « demi-charge » ou « éco ». ! Au jardin : L’eau de pluie est parfaite pour l’arrosage du jardin. Le système le plus simple consiste à placer un récupérateur sous la gouttière pour recueillir l’eau du toit (il peut s’agir d’un simple tonneau). Arrosez tôt le matin ou à la tombée de la nuit. En plein soleil, 60% de l’eau s’évapore avant même d’avoir été absorbée par les plantes. CLIMAT Y aura-t-il de la neige à Noël ? Claude Gresset-Bourgeois, climatologue à la direction régionale de Météo France, nous explique pourquoi la neige pourrait accompagner les fêtes de fin d’année… ou pas ! « L’hiver, la présence ou non de neige dans le Territoire de Belfort est due à l’importante variabilité de son relief, qui va de 1 247 mètres au Ballon d’Alsace à 300 mètres à Belfort, en passant par le plateau de Croix et le Sundgau qui précède les collines jurassiennes. Un paysage aux multiples facettes auquel s’ajoute l’exposition au vent et au soleil… On peut donc avoir des variations très importantes du manteau neigeux. En 2006, des records de hauteur de neige (c’està-dire le cumuldes chutes de neige) ont été observés avec plus de 4 mètres au Ballon et 40 cm à Belfort. Quelques études d’observation sur le département ont été menées depuis 1980, mais il faudrait 50 ans de suivi régulier pour avoir un résultat tangible. Nous voyons bien que quelque chose change, mais il nous manque trop de données pour en mesurer l’amplitude. L’été, par exemple, il est fréquent de voir quelques flocons se mêler à la pluie aux sommets des Vosges. Cette année, la neige a couvert le Territoire de Belfort dès le mois d’octobre. Impossible pour autant de dire si cela se reproduira. À l’heure actuelle, les prévisions sont à peu près fiables jusqu’à 10 jours, si la perturbation suit effectivement nos calculs sans nouvelles données impromptues telles que le changement du vent par exemple. Généralement, c’est plutôt 3 jours, mais là encore tout peut changer en quelques heures. » LE MAGAZINE DU CONSEIL GÉNÉRAL DU TERRITOIRE DE BELFORT VIVRE LE TERRITOIRE N°134 5 événement À SAVOIR Avec une consommation moyenne de 150 à 200 litres d’eau par jour et par personne, un foyer de 4 personnes dépense entre 500 et 700 € par an. À SAVOIR Dans le Territoire de Belfort, janvier est le mois le plus froid. C’est à cette période que l’on voit souvent la neige qui « tient » en plaine.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :