[90] Vivre le Territoire n°130 jui/aoû 2012
[90] Vivre le Territoire n°130 jui/aoû 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°130 de jui/aoû 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général du Territoire de Belfort

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 4,4 Mo

  • Dans ce numéro : un dossier sur le festival des « Eurockéenes » 2012.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
Le Conseil général en actions À savoir Le ministère des Affaires étrangères et européennes soutient les programmes de coopération du Conseil général à travers des contrats de cofinancement. Le Conseil général mobilise également les crédits du Programme Européen Jeunesse en Action (PEJA). Les prochains rendez-vous : - les 13 e Rencontres internationales « Eurocamp for kids », organisées dans le Landkreis du Harz en Allemagne du 29 juillet au 8 août : 9 jeunes terrifortains de 11 à 13 ans et deux animateurs territoriaux travaillant dans les Points Accueil Solidarité du Département y représenteront la France et donneront un spectacle de cirque. - du 2 au 27 juillet, stage de français intensif au Centre de linguistique appliquée de Besançon au bénéfice des enseignantes serbes de la classe bilingue du Lycée X à Novi Beograd. - du 14 au 29 juillet, échange entre treize jeunes du club ado des Francas de Delle et quinze lauréats serbes du Concours de français. Coopération internationale Une volonté d’échanger Depuis presque trente ans, le Conseil général du Territoire de Belfort mène une politique de coopération décentralisée. Cela lui permet de promouvoir l’ouverture du département au monde et de manifester sa solidarité avec des pays du sud ou de l’est de l’Europe. Depuis les lois de décentralisation de 1982, 1986 et 2004, l’État a délégué un grand nombre de ses compétences aux échelons décentralisés, en particulier aux Communes et aux Départements. Alors qu’auparavant les politiques de coopération internationale étaient menées exclusivement par l’État à travers son réseau diplomatique, les collectivités locales sont désormais reconnues comme pouvant jouer un véritable rôle en ce domaine, par exemple en ce qui concerne l’Aide publique au développement. « Les collectivités territoriales, en plus d’être les premiers prestataires de l’offre de services publics, sont en effet bien souvent en première ligne pour élaborer et mettre en œuvre des politiques publiques d’envergure dans de multiples domaines (éducation et culture, développement économique, action sociale...). Leurs élus et agents ont ainsi peu à peu acquis une réelle expertise, qu’ils sont en mesure de partager auprès de collectivités étrangères ne disposant pas forcément des mêmes modèles d’organisation », souligne Mélanie Bugnon, la responsable du service Coopération décentralisée au Conseil général. Ce que fait le Département Les projets de coopération décentralisée mis en œuvre par le Conseil général du Territoire de Belfort s’articulent autour de trois grandes thématiques : les échanges institutionnels, la mobilité internationale des jeunes et la promotion de la culture francophone. Le Département a ainsi établi des partenariats avec des collectivités locales étrangères (au Liban, en Serbie, au Burkina Faso et en Allemagne) et y apporte ses compétences, par exemple à travers un accompagnement dans le domaine agricole au Burkina Faso (lire encadré). « Il participe également à promouvoir l’apprentissage du français en appuyant l’Ambassade de France en Serbie dans l’organisation d’un concours annuel de français ou dans la création d’une classe bilingue dans un lycée de Novi Beograd ». Il contribue par ailleurs au respect de l’environnement et, plus généralement, à valoriser les atouts d’une politique de décentralisation cohérente et organisée. Double objectif « Il s’agit d’abord de favoriser les échanges de bonnes pratiques institutionnelles entre collectivités locales, en valorisant et partageant l’expérience Aide au développement de l’agriculture de proximité au Burkina Faso 6 vivre le territoire N°130 le magazine du conseil général du territoire de belfort du Département dans ses domaines d’intervention et en faisant bénéficier de ces échanges à la fois ses partenaires de coopération et ses propres services ». Dans un deuxième temps, « il s’agit de promouvoir une ouverture sur le monde par des échanges universitaires, économiques, sportifs ou culturels et permettre aux habitants, et plus particulièrement aux jeunes, de s’ouvrir à d’autres réalités ». Les avantages sont donc nombreux pour le Conseil général et, plus largement, pour le département. Mélanie Bugnon défend cette idée : « En plus du fait qu’il est enrichissant pour les agents du Conseil général d’être confrontés à d’autres réalités, cette politique donne une visibilité au Département et participe au rayonnement du Territoire de Belfort à l’international. Cela permet d’être reconnu au-delà de nos frontières ». JH Le Conseil général soutient le développement agricole de la municipalité de Komki Ipala. Le projet vise à structurer la filière maraîchère et céréalière dans une région où la sécurité alimentaire est menacée par une sécheresse chronique et où l’agriculture constitue l’activité économique principale. Intégrées à un programme de développement local participatif, les activités mises en œuvre concernent notamment la formation des producteurs et l’augmentation des rendements. L’accompagnement d’une dizaine de producteurs pilotes, pour qu’ils partagent les bonnes pratiques acquises, ou encore le soutien à la politique de sécurité et d’indépendance alimentaire, via un dispositif de banque céréalière lié à un système de micro-crédit, sont d’autres volets de cette aide.
Les Rencontres internationales « Eurocamp for kids » permettent à des jeunes du monde entier de se retrouver pour échanger le temps d’une semaine. Une délégation de jeunes terrifortains y représente chaque année le Département. Au Burkina Faso, le Conseil général du Territoire de Belfort soutient un projet agricole pour favoriser l’indépendance alimentaire de la population locale.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :