[90] Vivre le Territoire n°130 jui/aoû 2012
[90] Vivre le Territoire n°130 jui/aoû 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°130 de jui/aoû 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général du Territoire de Belfort

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 4,4 Mo

  • Dans ce numéro : un dossier sur le festival des « Eurockéenes » 2012.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
SOMMAIRE Vivre le territoire N°130 3. Édito L’économie créative, force de l’Aire urbaine 4. Événement Sécheresse ou pas ? 12. Reportage photo Tour de France : Les coureurs sur les routes du Territoire 14. Micro-backstage Que pensez-vous des Eurockéennes ? 25. Agenda Zoom sur l’actualité culturelle et sportive > 25 Agenda du 15 juillet au 15 septembre > 26 et 27 28. Mémoire Cyclisme : Le Tour de France dans le Territoire 29. Jeux Sudoku, échecs et concours 30. Parole des élus Les groupes de l’Assemblée départementale s’expriment 31. Internet Lire, écouter, voir… Les rendez-vous de juillet sur www.cg90.fr Pour recevoir gratuitement ce magazine sur cassette audio, écrivez à : Direction de la Communication, Conseil général du Territoire de Belfort, Place de la Révolution française, 90020 Belfort Cedex. Tél. 03 84 90 90 05 Enregistrement réalisé par les donneurs de voix de la Bibliothèque sonore de Belfort, 24 rue Deferre. Permanences les mercredis et samedis de 10 h à 11 h 45. Tél. 03 84 21 01 97 2 DOSSIER Eurockéennes 2012 : Rock’n Records À retrouver en page 15 À retrouver en page 10 À retrouver en page 21 le magazine du conseil général du territoire de belfort Du son, du show, de la fête et des émotions. Plus de 100 000 entrées, 17 500 campeurs, des températures caniculaires, un orage et des bains de boue. Les Eurockéennes ont fait la démonstration cette année de ce que peut être un festival, un vrai. Une aventure musicale, festive, humaine et… physique. Le Conseil général en actions 6. Coopération internationale : Une volonté d’échanger 8. Ventes directes à la ferme : des repères pour les « consom’acteurs » 10. Culture : le Conseil général encourage les projets transfrontaliers 11. Maison de l’environnement : Un jardin où il fait bon pousser ! 11. Étang de la Véronne : Un œil sur la nature Le Territoire en actions 21. SPA : Le combat continue 22. Sport-Loisir : Le Skate Park sous les feux de la rampe 24. Patrimoine : Cinq forts à la loupe 24. Collège de Valdoie : Trois classes primées vivre le Territoire• Hôtel du Département• Place de la Révolution Française• 90020 Belfort Cedex• Tél. : 03 84 90 90 90• Fax : 03 84 57 06 31• Courriel : conseil.general@cg90.fr• Site Internet : www.cg90.fr• Directeur de la publication : Yves Ackermann• Directeur de la communication : Benoit Roos• Rédacteur en chef : Patrick Fitamant• Coordination : Alain Poncet• Journalistes : Nathalie Gauthier, Jean Hervouët, Pauline Moiret-Brasier, Catherine Robet, Jean-Christophe Tamborini• Photographies : Jean-François Lami, Francis Bouquet, Archives départementales, associations, Laurent Philippe, Renalo, Cabinet Constructo.• Photo de couverture : Jean-François Lami• Réalisation : Scoop Communication• Impression : Schraag• Tirage : 64 000 exemplaires. Magazine imprimé sur papier 100% recyclé.• Dépôt légal n°23-95, ISSN 1259 184 XT vivre le territoire N°130
édito L’économie créative, force de l’Aire urbaine Madame, Monsieur, L’été est là avec comme chaque année une multitude d’occasions de sorties et de découvertes culturelles dans l’Aire urbaine. Le Conseil général y contribue grandement que ce soit par l’organisation directe d’événements comme « l’été du Malsaucy » ou en subventionnant les nombreuses initiatives des structures et associations du Territoire de Belfort. Les Eurockéennes en sont bien évidemment le moment phare et nous avons souhaité revenir dans ce numéro de Vivre le Territoire sur une édition historique à tout point de vue : fréquentation record avec quelque 100 000 festivaliers et météo capricieuse qui n’aura pas réussi à gâcher la fête. Cet événement ne doit cependant pas nous faire oublier les objectifs de nos politiques culturelles : apporter une offre large et de qualité au plus près des habitants grâce à un maillage complet du département ; offrir par là même des loisirs, surtout en été, à ceux qui n’ont pas la chance de partir en vacances ; enfin promouvoir « l’économie créative » comme facteur de développement pour notre territoire. Actuellement, nous travaillons plus particulièrement sur ce dernier point pour lequel j’anime avec Aurélie Lollier, adjointe à la ville de Montbéliard, un groupe de travail dans l’Aire urbaine. Notre objectif est de renforcer le poids et la visibilité des acteurs culturels du Nord Franche-Comté qui contribuent largement à notre attractivité et notre dynamique économique. Ainsi une étude européenne sur l’économie de la culture avançait un chiffre d’affaires de 654 milliards d’euros par an, soit 2,6% du PIB européen contre « Eurockéennes : un euro de subvention génère sept euros de retombées sur le territoire ! » « seulement » 271 milliards d’euros pour l’industrie automobile. En prenant l’exemple d’un événement local, les retombées directes et indirectes des Eurockéennes sont estimées à 6,2 millions d’euros. Un euro de subvention génère sept euros de retombées sur le territoire ! Ce potentiel peut être développé et nous réfléchissons notamment à la constitution d’un grand pôle européen de la culture qui pourra faire coopérer les deux scènes nationales de l’Aire urbaine - « le Granit » à Belfort et « MA Scène Nationale » à Montbéliard - et le Centre chorégraphique national de Franche-Comté à Belfort. Parallèlement, la spécificité de l’Aire urbaine est incontestablement sa richesse en termes de musiques actuelles. Un pôle d’excellence doit être affirmé en s’appuyant sur les grands acteurs du genre : Eurockéennes, Rencontres et Racines, Moloco, Poudrière, etc. Aucun de nos voisins n’a une telle diversité et qualité d’acteurs culturels et d’activités sur son territoire. C’est certainement cette effervescence créative qui a conduit la ministre des Petites et Moyennes Entreprises, de l’Innovation et de l’Économie numérique, Fleur Pellerin, à venir cette année aux Eurockéennes. Nous avons ainsi pu lui présenter nos réflexions et initiatives, notamment numériques, sur lesquelles nous continuerons de construire l’Aire urbaine de demain. Bien à vous, le magazine du conseil général du territoire de belfort Yves AckermannPrésident du Conseil général du Territoire de Belfort Lors des Eurockéennes, le 30 juin 2012, avec Fleur Pellerin, ministre des Petites et Moyennes Entreprises, de l’Innovation et de l’Économie numérique. vivre le territoire N°130 3



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :