[90] Vivre le Territoire n°129 juin 2012
[90] Vivre le Territoire n°129 juin 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°129 de juin 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général du Territoire de Belfort

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 3,3 Mo

  • Dans ce numéro : le Conseil Général relève le défi du bien vieillir en Territoire de Belfort.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
Aide aux aidants Offrir aux familles des moments de répit Le maintien à domicile des personnes âgées dépendantes repose souvent sur l’aide des proches, enfants ou conjoints, que l’on appelle les aidants. Pour les aider à leur tour, le Conseil général a mis en place un ensemble de dispositifs et de solutions de répit. Les études ont démontré qu’un grand nombre d’aidants familiaux ont entre 55 et 64 ans. De la génération du baby-boom, ils sont encore assez jeunes et nombreux pour s’occuper de leurs parents dépendants, en général âgés de plus de 85 ans. Plus rarement, les conjoints jouent également ce rôle. Dans l’avenir, le nombre d’aidants va cependant diminuer de façon mécanique, alors même que celui des personnes âgées dépendantes va augmenter. Pour accompagner cette évolution, le Conseil général mise sur la qualité de l’accompagnement. Un véritable travail « Ma femme Madeleine est atteinte de la maladie d’Alzheimer. Jusqu’à l’année dernière, ça se passait plutôt bien à la maison. Mais, en avril, elle a eu un accident vasculaire cérébral. Lorsqu’elle est sortie de soin, la maladie d’Alzheimer avait beaucoup progressé. Moi, je voulais la garder chez nous et m’occuper d’elle parce qu’après 63 ans de mariage, c’est difficile de se séparer. Mais il fallait toujours la surveiller, surtout la nuit où elle risquait de sortir et de se perdre. Ma fille venait dormir à la maison pendant cette période et nous fermions les portes à clef. Ça devenait de partenariat est encouragé entre professionnels et familles en charge des personnes âgées dépendantes. L’objectif est de permettre aux aidants de sortir de l’isolement en étant mieux informés des pathologies auxquelles ils sont confrontés au quotidien, grâce à des formations et des groupes de paroles. Avec la mise en place de solutions de répit innovantes, les aidants familiaux peuvent également confier temporairement leur parent dépendant afin de se reposer ou encore se soigner. Dans le Territoire de Belfort, il existe des places d’hébergement temporaire en EHPAD*, Marc Chagnot, 85 ans, Beaucourt « Ça devenait trop dangereux pour elle et épuisant pour nous » N°129• juin 2012 le dossier de vivre le territoire Le dossier Le défi du bien vieillir pour quelques jours, semaines ou mois, et également des structures d’accueil de jour. Près de 250 personnes sont ainsi prises en charge à la journée, une ou plusieurs fois par semaine, dans un cadre adapté aux soins et à la dépendance. De nouvelles expériences seront prochainement étudiées et lancées, telles que le dispositif des « relayeuses », des professionnelles qui assurent le relais au domicile de la personne âgée. * Établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes. dangereux pour elle et épuisant pour nous. La conseillère en gérontologie du Conseil général nous a finalement convaincus qu’il fallait accepter de l’aide. Madeleine a donc bénéficié d’un accueil de jour. J’ai trouvé que c’était très bien organisé. Un minibus venait la chercher le matin et la ramenait le soir. Le personnel de la structure était très gentil et organisait des activités. Pendant ce temps-là, je m’occupais un peu de moi ou je jardinais en pensant aux légumes qui lui feraient plaisir. Aujourd’hui, l’accueil de jour n’est plus adapté à sa situation, elle est accueillie à la maison de retraite du Chênois à Bavilliers. Je vais la retrouver tous les après-midi, sans exception… »
Le territoire en actions Théâtre Granit Levée de rideau sur un vrai succès La saison 2011-2012 du Théâtre Granit, Scène nationale de Belfort a connu un record : 30 000 spectateurs ont salué une programmation élaborée avec le souci de la pluralité, de la diversité et de la proximité. Opération séduction réussie ! La satisfaction d’avoir rempli ses objectifs, mais surtout d’avoir conquis un public. Tel est le sentiment de Thierry Vautherot, directeur du Théâtre Granit depuis janvier 2011. « Il fallait retrouver le rayonnement et l’audience connus par le passé », explique-t-il. Sa recette ? Un travail qui s’inscrit dans le long terme pour créer des liens, une fidélité avec le public. « Pour que les gens osent pousser la porte du théâtre, il faut qu’ils se retrouvent dans ce qu’on leur propose et pour les fidéliser, il faut qu’ils aient confiance ». C’est pourquoi ses choix mêlent subtilement les artistes connus à ceux qui le sont moins. De la pluridisciplinarité, des spectacles grand format à la Maison du Peuple sont les autres clefs de ce succès. Et ça marche ! Le public a doublé par rapport à la saison précédente : 30 000 spectateurs ont été accueillis. « Le retour d’une saison jeune public a également été prépondérant. Plutôt que de regarder la télévision, la famille se retrouve autour du spectacle vivant. Cela permet aux jeunes parents de pousser les portes du théâtre ; nous diversifions ainsi notre public ». Un homme d’une grande expérience Le Granit est le 5 è théâtre que dirige Thierry Vautherot. Cette expérience lui a-t-elle permis de minimiser les risques ? Lorsqu’on lui demande comment il prépare une saison, il répond en souriant, « comme un grand chef, je ne veux pas dévoiler ce qui fait ma recette… Je fais des propositions après avoir vu beaucoup de spectacles, je marie les genres : musique, théâtre, danse mais aussi écriture simple ou plus fragmentée comme "Sous la glace", un texte de Falk Richter un peu plus difficile à appréhender mais qui a séduit le public malgré tout. Et je suis un pur produit de la région, je connais le public local ». Un budget contraint n’a pas empêché le Granit d’accueillir une dizaine de compagnies en résidence. Ce qui représente 170 jours de répétitions. « Je suis fier d’être à l’origine « Plutôt que de regarder la télévision, la famille se retrouve autour du spectacle vivant. » du spectacle "Les Bonnes". Créé au Granit d’après un texte de Jean Genet et une mise en scène de Jacques Vincey, il vient de terminer une tournée de 90 dates en France », poursuit-il. Indiscrétions sur la prochaine saison Sans dévoiler ce que sera la programmation 2012-2013, présentée le 12 juin prochain (lire encadré), Thierry Vautherot accepte de lever un coin du rideau. « La le magazine du conseil général du territoire de belfort signature sera la même avec une nouveauté : des temps forts consacrés à la danse et au spectacle européen avec MA scène nationale de Montbéliard. Le Granit s’associera également au Burkina Faso pour un moment particulier autour d’un auteur. Il y aura davantage de musique car c’est le monde d’où je viens », il n’en dira pas plus. Avec plus de 40 spectacles programmés, chacun trouvera de quoi alimenter sa curiosité. NG Saison 2012-2013, présentation le 12 juin. Le 12 juin à partir de 19h30, Thierry Vautherot et son équipe vous accueillent au Théâtre Granit – dans la limite des places disponibles – afin de vous présenter la saison 2012-2013 ! De nombreux artistes seront présents : Joanne Leighton, directrice du Centre chorégraphique national de Franche- Comté, Andréa Novicov, metteur en scène de « Sous la glace », Thierry Collet concepteur et interprète d’un spectacle de magie mentale, Catherine Hugot et la Compagnie Ka de Besançon, Moïse Touré et Odile Sankara qui travaillent à leur prochaine création au Burkina Faso. Les abonnements pourront être souscrits dès le lendemain. L’ouverture de la saison est prévue le 15 septembre. vivre le territoire N°129 21 contact Le Granit Scène nationale 1, Faubourg de Montbéliard BP 117 90 002 Belfort Cedex Tél. : 03 84 58 67 67 Plus d’informations sur www.legranit.org à SAVOIR La saison 2012 – 2013 sera présentée le 12 juin à partir de 19h30 au Granit, en présence d’artistes (lire encadré).



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :