[90] Vivre le Territoire n°129 juin 2012
[90] Vivre le Territoire n°129 juin 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°129 de juin 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général du Territoire de Belfort

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 3,3 Mo

  • Dans ce numéro : le Conseil Général relève le défi du bien vieillir en Territoire de Belfort.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
À savoir La caserne des Fougerais, quartier Ailleret, abrite le 1er régiment d’artillerie de l’armée de terre française, fondé en 1671 par Louis XIV. Il en garde le surnom de « Royal artillerie ». Les automobilistes en provenance de Belfort peuvent entrer dans la Jonxion par l’échangeur nord de Moval, réalisé par RFF dans le cadre des travaux de déviation de la RN1019. Aménagement routier Clap de fin sur l’échangeur des Fougerais Le film de cinq années d’aménagements des dessertes du parc d’innovation de la Jonxion et de la gare TGV voit sa toute dernière scène s’achever en 2012. D’importants travaux sont réalisés sur l’échangeur des Fougerais qui formalise l’entrée sud de la zone d’activités. L’aménagement de l’échangeur des Fougerais, situé sur la RN 1019 et desservant la Jonxion, la gare TGV et le quartier militaire Ailleret, constitue le dernier grand chantier de voirie mené par le Conseil général dans le nouvel espace central de l’Aire urbaine. L’opération est réalisée en partenariat avec la Communauté de l’agglomération belfortaine qui aménage le site des Plutons situé juste en face de la caserne du 1er régiment d’artillerie. « Nous avons également mené une concertation avec l’armée pour prendre en compte leurs besoins, précise Christian Reynaud, directeur des transports au Conseil général, ainsi qu’avec le Syndicat mixte des transports en commun (SMTC). » Un nouvel arrêt pour les lignes de bus 3 et 30 du réseau Optymo desservira en effet le quartier Ailleret. Une aire de retournement permettra ensuite aux véhicules de transports en commun de repartir vers la gare TGV. Voie de délestage Parallèlement aux travaux de l’échangeur des Fougerais, l’État aménage une voie de substitution pour les véhicules lents et le délestage du trafic, conformément à la réglementation. Cette route partira du giratoire ouest et rejoindra la commune de Bourogne. L’échangeur des Fougerais comportera deux carrefours giratoires aménagés de façon paysagère ainsi qu’un arrêt de bus Optymo. Échangeur à lunettes L’échangeur des Fougerais se compose de deux carrefours giratoires situés de chaque côté de la RN 1019. Après la phase d’études, les premiers coups de pioche ont été donnés en 2011 pour la réalisation du giratoire est, situé du côté de la gare et du site des Plutons. Dès l’arrivée du TGV, ce nouveau rond-point a offert aux automobilistes venant du sud du Territoire un nouvel accès plus sûr et plus direct. « Le carrefour existant n’avait pas été aménagé, poursuit le directeur. Le Conseil général « Offrir aux automobilistes venant du sud du Territoire un nouvel accès plus sûr et plus direct. » 10 le magazine du conseil général du territoire de belfort a donc souhaité réaliser des travaux afin qu’il réponde aux normes de sécurité adaptées au flux des véhicules, ceux qui se rendent à la gare TGV mais aussi ceux des futurs employés du parc d’innovation. » La seconde phase de travaux concerne le giratoire ouest, situé de l’autre côté de la RN 1019 face à l’entrée de la caserne militaire. Elle a démarré en avril dernier et s’achèvera à la fin du mois de novembre. Une mise en service qui donne le « clap » de fin de l’aménagement des voies de dessertes de la Jonxion. CR
Loisirs Et maintenant, tous à l’eau ! Depuis le 4 juin, la base de loisirs du Malsaucy est de nouveau accessible à la baignade. 3 000 personnes sont attendues en pleine saison lors des journées de beau temps. La base de loisirs s’est donné les moyens nécessaires pour des activités récréatives en toute sécurité : « La baignade est surveillée par une équipe de trois ou quatre maîtres nageurs sauveteurs diplômés, dont un responsable de poste titulaire du BEESAN (Brevet d’État d’éducateur sportif des activités de la natation) et son adjoint titulaire du BNSSA (Brevet national de sécurité et de sauvetage aquatique), explique Thierry Maestre, responsable du site. Ils seront présents toute la saison pour surveiller la plage et le bassin de baignade délimité par des lignes d’eau. » Des plaisirs simples aux loisirs estivaux, le Conseil général éducation a cette année encore tout prévu. Depuis avril, il est possible de jouer au minigolf, d’emprunter ballons et raquettes et de louer des VTT et pédalos auprès du personnel de l’espace restauration « Pause nature » le mercredi et le week-end. à partir du 4 juin, la location se fait tous les jours de 10h à 19h. De quoi bien s’occuper en attendant le programme d’animations estivales. Ateliers manuels et activités sportives le magazine du conseil général du territoire de belfort vivre le territoire N°129 Le Conseil général en actions pour les enfants, séances de cinéma et spectacles en plein air seront à savourer en famille ou entre amis, en juillet et août au cours de la semaine et pendant le week-end. PMB Bien manger, l’affaire de tous Dans les cantines du Territoire de Belfort, bien manger n’est plus seulement une question de goût ! Depuis de nombreuses années, le Conseil général s’est engagé dans le développement de l’offre des demi-pensions des collèges. Cette dynamique a attiré l’attention de la DRAAF (Direction régionale de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt) qui a souhaité associer le Territoire de Belfort à son programme d’amélioration de l’alimentation dans les cantines scolaires, intitulé « Plaisir à la cantine ». Le Département est aujourd’hui le seul de la région à bénéficier de cet accompagnement pour les neuf collèges du Territoire qui assurent un production de repas. « Les établissements ont un rôle à jouer dans le rapport qu’entretiennent les élèves avec la nourriture. L’idée est de sensibiliser nos agents aux plaisirs de l’alimentation dans tous ses aspects : qualité, plaisir et découverte », explique Élisabeth Clamme, responsable du service éducation. Chaque établissement dépêche des représentants de l’ensemble des acteurs de la restauration collective (principaux, parents, cuisiniers) pour suivre une formation de neuf journées, encadrées par des experts en nutrition ou des intervenants extérieurs. Les modules articulés autour de différentes thématiques (psychologie des adolescents, nutrition, communication) sont destinés à rendre l’offre alimentaire plus attractive dans les demi-pensions. « Avec cette formation, nous retrouvons une osmose avec le produit ainsi que l’envie d’améliorer notre cuisine et de communiquer davantage sur nos plats avec les élèves », témoigne Mejdi Boukadida, l’un des stagiaires, cuisinier au collège Arthur Rimbaud à Belfort. PMB 11 À savoir La baignade et la base de loisirs sont ouvertes tous les jours à partir du 28 juin et jusqu’au 3 septembre, de 10 h à 19h. Seule exception : du 23 juin au 6 juillet où le site sera fermé en raison des d’Eurockéennes. À savoir La politique départementale d’approvisionnement des cantines des collèges en légumes issus des filières courtes est l’une des actions phare du Conseil général en matière d’alimentation dans les établissements du département.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :