[90] Vivre le Territoire n°127 avril 2012
[90] Vivre le Territoire n°127 avril 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°127 de avril 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général du Territoire de Belfort

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 3,7 Mo

  • Dans ce numéro : le Conseil général, à travers son nouveau schéma départemental en faveur des personnes handicapées adultes, va encore plus loin en cherchant pour chaque personne concernée et sa famille des réponses personnalisées.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
Le saviez-vous ? La Médiathèque départementale possède un fonds de plus de 185 000 documents écrits, sonores et vidéo où chaque bibliothèque vient puiser, à raison de 500 livres, 300 à 500 CD et 150 DVD, deux à quatre fois par an, afin de compléter ses propres collections. contact Les ressources en ligne sont disponibles auprès des médiathèques suivantes : • Danjoutin, Tél. 03 84 58 12 03• Essert, Tél. 03 84 21 33 20• Beaucourt, Tél. 03 84 56 56 42• Étueffont, Tél. 03 84 54 72 39• Delle, Tél. 03 84 36 32 43• Espace Gantner, Tél. 03 84 23 59 72 Médiathèque départementale À chaque passionné, sa bibliothèque La Médiathèque départementale encourage les bibliothèques des communes du département à se spécialiser et propose de mettre à disposition de leurs usagers des ressources accessibles via Internet. La Médiathèque départementale, service du Conseil général, vient de mettre en place deux initiatives originales auprès de son réseau de bibliothèques. Celui-ci se compose de 33 structures implantées dans les communes de moins de 10 000 habitants du Territoire. La médiathèque départementale les soutient et les accompagne dans le développement de leurs activités. En 2011, elle a proposé notamment la création de pôles thématiques. Des collections spécifiques Dix bibliothèques ont relevé le défi. La médiathèque d’Essert a amorcé la création d’un pôle sur « les arts et le cinéma », celle de Bourogne sur « l’adolescence » (lire encadré), et la bibliothèque de Foussemagne poursuit ses acquisitions sur « l’histoire des juifs » dont la communauté était importante dans le village. Les thèmes se déclinent sur tous les supports : livres de fiction et documentaire, CD, DVD, revues… « Ces bibliothèques deviendront, à terme, des centres-ressources pour les usagers du département. Un système de réservation en ligne et de navette permettra aux supports de circuler afin que chacun puisse y avoir accès facilement depuis sa bibliothèque de référence. » En attendant, un catalogue des ouvrages sera finalisé cette année. Il répertorie le fonds des 33 bibliothèques et de la Médiathèque départementale. La liste est d’ores et déjà consultable en ligne sur le site internet du Conseil général (www.cg90.fr). Les bibliothèques à l’ère du numérique Avec Internet, les ressources se déclinent maintenant en version numérique. En complément des collections physiques, la Médiathèque départementale a souhaité permettre aux usagers d’avoir accès gratuitement à des services en ligne. Elle a souscrit à cinq sites web, accessibles dans quatre médiathèques équipées d’un espace multimédia, deux antennes de la Médiathèque départementale Audrey Gillegirard, médiathécaire à Bourogne « Un pôle dédié aux adolescents » « J’ai souhaité constituer un pôle dédié aux adolescents afin de continuer le travail mis en place avec les classes car, après le primaire, peu revenaient à la bibliothèque faute d’ouvrages et d’animations à leur destination. Les adolescents sont nombreux à abandonner volontairement la lecture à cette étape de leur vie, il était primordial que la médiathèque développe un fonds correspondant aux attentes des jeunes. Le fonds se compose de romans de fiction de tout genre, fantastique, d’amour, historique…, de documentaires traitant de sexualité, des addictions, des maux d’ado…, complété par des films et de la musique. Il augmente chaque année avec l’aide du Conseil général. Aujourd’hui, sur les 400 abonnés, 80 sont âgés de 12 à 18 ans. Ce sont de gros consommateurs, à l’affût de tout ce qui sort. J’essaie d’être en permanence au goût du jour afin de répondre à leurs besoins. Un mini-festival, « The B.A.D. Street », a également été créé en partenariat avec l’Espace multimédia Gantner. La 2 e édition se déroulera samedi 7 juillet 2012. » 10 vivre le territoire N°127 le magazine du conseil général du territoire de belfort (lire clignotant) et depuis janvier, chez soi. Les abonnés de ces bibliothèques peuvent ainsi accéder à des cours de langue (toutapprendre.com), à un panel de vidéos (mediathequenumerique.com), à des magazines (lekiosque.fr), à des bandes dessinées (izneo.com) ou encore à des cours informatiques pour apprendre, par exemple, à utiliser la messagerie, Facebook ou l’un des 375 logiciels proposés sur le site vodeclic.com. CJ
Villes et villages fleuris Rencontre avec ceux qui fleurissent le département Chaque année, le jury du « concours départemental des villes et villages fleuris » parcourt le Territoire afin de sélectionner les lauréats parmi les participants. En 2011, la sécheresse et la limitation de l’usage de l’eau dans le département ont conduit à l’annulation du concours. Pour autant, le Conseil général du Territoire de Belfort et la Maison du tourisme n’ont pas souhaité annuler l’événement qui, l’année suivante, récompense les gagnants. Des « Rencontres du fleurissement » ont ainsi été organisées samedi 17 mars sous la forme de conférences-débats. 200 personnes ont répondu présentes. Au cours de la matinée, elles ont eu l’occasion d’en savoir davantage sur les spécificités du concours avec Mathieu Battais, animateur au Conseil national des villes et villages fleuris. Xavier Renaud, chargé de projets à la Fédération régionale de défense contre les organismes nuisibles de Franche-Comté, a évoqué, lui, le fleurissement et le respect de l’environnement. La rencontre a été l’occasion également de féliciter les communes du département, lauréates du « concours régional ». Le village de Recouvrance a notamment été mis à l’honneur. Proposé au jury national en 2012, il pourrait rejoindre les communes de Belfort et de Rougegoutte, actuellement seules détentrices de quatre fleurs dans le Territoire. CJ Rénovation urbaine Démolition de la tour 1 rue d’Athènes à Belfort Datant du début des années soixantedix, l’édifice du quartier des Résidences ouest qui abritait 75 logements a été détruit mercredi 28 mars 2012 à 11h. La démolition de la tour a été réalisée grâce à la technique de vérinage, qui n’utilise aucun explosif et ne génère pas de projection de gravats. Le bâtiment s’est effondré sur lui-même occasionnant un intense nuage de poussière. Cette destruction marque le démarrage d’un long travail de rénovation urbaine du secteur de la Douce ; un projet initié en 2007 dans le Territoire de Belfort sous l’égide de l’Agence nationale de rénovation urbaine. L’ANRU encadre la rénovation des grands ensembles d’habitats collectifs (démolition, reconstruction et réhabilitation de logements). Ce programme ambitieux de réhabilitation urbaine est destiné à favoriser la mixité sociale et à revaloriser durablement le quartier pour une meilleure qualité de vie des habitants. Préparée par l’État, la le magazine du conseil général du territoire de belfort Le conseil général en actions Communauté de l’agglomération belfortaine, la Ville de Belfort, le Conseil général du Territoire de Belfort et Territoire habitat, cette opération a coûté 1,5 million d’euros. Les 44 familles qui vivaient dans cet immeuble ont été relogées par Territoire habitat, selon leurs souhaits. Une première ébauche du projet qui comblera le vide laissé dans le paysage du quartier sera présentée aux environs du mois de juin. Le choix définitif devrait être arrêté en fin d’année. CF vivre le territoire N°127 11 Participer Les inscriptions au concours départemental 2012 des villes et villages fleuris sont ouvertes. Plus d’infos auprès de la Maison du tourisme de Belfort et du Territoire de Belfort au 03 84 55 90 86. Les nombreux bénévoles qui, chaque année, fleurissent leurs villages, maisons, balcons, jardins ou terrasses ont été remerciés pour leur participation à l’embellissement du cadre de vie dans le département lors des « Rencontres du fleurissement », samedi 17 mars.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :