[90] Vivre le Territoire n°117 avril 2011
[90] Vivre le Territoire n°117 avril 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°117 de avril 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général du Territoire de Belfort

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 4 Mo

  • Dans ce numéro : un numéro spécial élections cantonales 2011.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
SOMMAIRE Vivre le territoire N°117 3. Édito Une ambition et un projet pour le Territoire de Belfort 4. TGV Rhin-Rhône J – 8 mois 25. Agenda Zoom sur l’actualité culturelle et sportive > 25 Agenda du 15 avril au 15 mai > 26 et 27 28. Mémoire Archives photographiques : la collection Drouin père et fils 29. Jeux Sudoku, échecs et concours 30. Parole des élus Les groupes de l’Assemblée départementale s’expriment 31. Internet Lire, écouter, voir… Les rendez-vous d’avril sur www.cg90.fr Pour recevoir gratuitement ce magazine sur cassette audio, écrivez à : Direction de la Communication, Conseil général du Territoire de Belfort, place de la Révolution Française, 90020 Belfort Cedex. Tél. 03 84 90 90 05. Enregistrement réalisé par les donneurs de voix de la Bibliothèque sonore de Belfort, 24, rue Deferre. Permanences les mercredis et samedis de 10 h à 11 h 45. Tél. 03 84 21 01 97 DOSSIER Élections cantonales 2011 À retrouver en page 11 À retrouver en page 8 À retrouver en page 22 vivre le Territoire• Hôtel du département• Place de la Révolution Française• 90020 Belfort Cedex• Tél. : 03 84 90 90 90• Fax : 03 84 28 06 43• Courriel : conseil.general@cg90.fr• Site internet : www.cg90.fr• Directeur de la publication : Yves Ackermann• Directeur de la communication : Serge Tisserand• Rédacteur en chef : Patrick Fitamant• Coordination : Alain Poncet• Journalistes : Nathalie Gauthier, Christel Jourdan, Catherine Robet, Jean-Christophe Tamborini• Photographies : Jean-François Lami, Samuel Carnovali, Francis Bouquet, Archives départementales, Associations, Compagnie Cafarnaüm, Odyssée du cirque, Eurociel, Ville de Belfort, dossier : illustrations Valérie Szewczyk• Photo de couverture : Jean-François Lami• Réalisation : Scoop• Impression : Schraag• Tirage : 63 000 exemplaires. Magazine imprimé sur papier 100% recyclé.• Dépôt légal n°23-95, ISSN 1259 184 XT 2 vivre le territoire N°117 le magazine du conseil général du territoire de belfort Lors des élections cantonales des 20 et 27 mars, les habitants de 8 des 15 cantons du Territoire de Belfort ont élu leurs Conseillers généraux. Le 31 mars, la nouvelle Assemblée départementale a procédé à l’élection du Président, des Vice-Présidents et de la Commission permanente du Conseil général. Le Conseil général en actions 6. L’investissement public ne connaît pas la crise 8. 50 collégiens de Valdoie participent au concours Batissiel 9. Des séjours sportifs pour tous les élèves de 6 e 10. Action jeune : créer des liens par le travail 10. Parc de la Douce : un espace de fitness en plein air Le Territoire en actions 20. Gardes nature : la police de l’environnement 21. Compagnie Cafarnaüm : du théâtre qui fait plaisir 22. L’Odyssée du cirque : tous en piste ! 24. Fête de la nature : proposez vos idées ! 24. Eurockéennes : les associations financent leurs projets grâce au festival
édito Une ambition et un projet pour le Territoire de Belfort Madame, Monsieur, Les élections cantonales des 20 et 27 mars 2011 ont confirmé la Majorité départementale de gauche au Conseil général et j’ai été réélu Président lors de la séance du 31 mars. Je remercie tout d’abord les électeurs qui nous ont renouvelé leur confiance et mes pairs de m’avoir confié un nouveau mandat de Président. Nous pourrons ainsi poursuivre notre action pour l’ensemble des habitants du Territoire de Belfort dans un souci constant de préserver l’intérêt général. J’ai néanmoins été affligé par l’abstention massive mais aussi par le vote très important « pour le Front national. Ils traduisent un profond malaise dans notre société que nous devons entendre. Ils envoient également un signal clair au gouvernement de rejet de la politique menée actuellement qui accroît les inégalités et réduit le service public. Mais il faut aussi rappeler aux électeurs que l’extrême droite n’a rien à proposer sinon un discours d’intolérance et de haine qui cherche à opposer les Français entre eux. Car il est tout de même inconcevable de voter aux cantonales pour des candidats qui n’affichent même pas leur photographie et n’ont aucune idée locale à défendre. Pour ma part, je veux réaffirmer ici clairement nos valeurs issues de la République et dont la devise est plus que jamais d’actualité : « liberté, égalité, fraternité ». Ce dernier terme est au cœur des compétences du Conseil général puisque c’est la collectivité de proximité qui assume la solidarité entre les habitants. C’est également le cœur de notre pacte républicain issu du Conseil national de la Résistance. J’ai, en effet, entendu trop de sottises ou de caricatures pendant cette campagne, que ce soit pour limiter notre action à de « l’assistanat » ou pour dénigrer nos politiques sociales. … je veux réaffirmer ici clairement nos valeurs issues de la République et dont la devise est plus que jamais d’actualité : « liberté, égalité, fraternité » » Est-ce que, lorsque l’on verse l’Allocation personnalisée d’autonomie (APA) à une personne âgée qui ne peut plus vivre toute seule à domicile, on fait de l’assistanat ? Est-ce que, lorsque l’on apporte la Prestation de compensation du handicap (PCH) à une personne handicapée pour aménager son logement, on fait de l’assistanat ? Bien sûr que non. Nous contribuons ainsi à améliorer le « vivre ensemble » et la dignité à laquelle chaque personne à droit. Nous devrons donc être particulièrement vigilants au débat national en cours sur la dépendance. Il laisse en effet entrevoir des propositions contraires à nos valeurs, comme la privatisation ou l’assurance privée obligatoire pour les plus de 50 ans. Le président de la République a clairement dit qu’il n’excluait pas cette hypothèse lors d’un colloque au Conseil économique, social et environnemental le 8 février dernier. Je réaffirme ici que nous serons totalement opposés à cette solution et que nous nous mobiliserons fortement sur cette question. La Majorité départementale de gauche croit aux vertus de l’action publique. Nous avons une ambition et un projet clair pour le Département. Avec vous, nous le mettrons en œuvre lors des trois prochaines années. Bien à vous, Yves AckermannPrésident du Conseil général du Territoire de Belfort le magazine du conseil général du territoire de belfort Yves Ackermanna été réélu Président du Conseil général du Territoire de Belfort le 31 mars 2011. vivre le territoire N°117 3



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :