[90] Vivre le Territoire n°116 mars 2011
[90] Vivre le Territoire n°116 mars 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°116 de mars 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général du Territoire de Belfort

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 2,4 Mo

  • Dans ce numéro : après le pôle automobile, c’est la filière de l’énergie qui s’impose aujourd’hui comme une évidence dans le Nord Franche-Comté. Elle prend sa source dans le Territoire de Belfort où sont concentrées les principales entreprises leaders du secteur.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
À SAVOIR Tréteaux 90 fait partie de la Fédération nationale des compagnies de théâtre et d’animation (FNCTA) qui regroupe en France 1 500 compagnies de théâtre amateur. Ancien atelier de danse, le théâtre Michel Dèque a été acheté et rénové par Tréteaux 90 en 1989. TRÉTEAUX 90 Pleins feux sur 40 ans de spectacles Créée en 1971 par des passionnés de théâtre, la troupe amateur Tréteaux 90 fête son 40 e anniversaire. À l’affiche, les meilleurs extraits de son répertoire théâtral et des instants cabarets à vous donner une irrésistible envie de fredonner ! « Si une petite pancarte accrochée à la balustrade de l’escalier ne l’indiquait pas, qui pourrait croire que cette petite maison en fond de cour de la rue James Long à Belfort abrite le théâtre Michel Dèque, siège de l’une des plus importantes troupes amateurs du Territoire ? Ici, près de 60 amoureux des planches, tous bénévoles, se retrouvent plusieurs soirs par semaine pour préparer et mettre en œuvre la saison théâtrale. « L’ambition des membres fondateurs était de réaliser des grandes fresques historiques. Elles étaient jouées en plein air dans divers lieux du château de Belfort, puis dans les batteries Haxo à l’occasion des « Nuits d’été » jusqu’en 2006, raconte Mireille Treiber, vice-présidente de l’association et parmi les plus anciens membres de la troupe. Là, nous pouvions accueillir 160 personnes. » Aujourd’hui, l’engouement du public n’a pas diminué. Et si la jauge du théâtre Michel Dèque se limite à une centaine de places, le nombre de spectacles donnés a nettement augmenté, avec un répertoire élargi au cabaret et à la chanson française. Comme un pro Issus de tous les milieux sociaux et de tous les âges, les acteurs, costumiers, régisseurs ou encore metteurs en scène de Tréteaux 90 sont dans la vie réelle facteurs, retraités, employés de banque, ingénieurs ou encore médecins. Sur scène, ils brûlent les planches en poussant la chansonnette, se glissent dans des costumes chatoyants, et ont pour seul objectif celui d’offrir un spectacle de qualité. « C’est unique d’avoir autant de personnes d’horizons différents dans une troupe amateur, relève Mireille Treiber. Ce brassage apporte une grande diversité dans le choix des spectacles, chacun est libre de proposer la lecture d’une pièce qu’il apprécie. » Si le texte remporte l’adhésion des comédiens et si la mise en scène est réalisable, la proposition pourra aboutir à une nouvelle production. Près de 60 bénévoles se retrouvent plusieurs soirs par semaine pour préparer et mettre en œuvre la saison théâtrale. » Rythme soutenu Tréteaux 90 assure une trentaine de représentations par an. Parallèlement aux « Nuits d’été », qui ont lieu au Techn’Hom depuis 2007, une ou deux nouvelles créations voient le jour chaque année. Elles seront jouées au théâtre Michel Dèque ainsi que dans des salles communales du département et de l’Aire urbaine. « L’année dernière, l’une de nos reprises, Les Parents terribles de Jean Cocteau, a été sélectionnée au Festival de théâtre amateur de La Chapelle-Saint-Luc et au Festival de Narbonne », poursuit la vice-présidente. L’association organise 22 VIVRE LE TERRITOIRE N°116 LE MAGAZINE DU CONSEIL GÉNÉRAL DU TERRITOIRE DE BELFORT Le Territoire en actions également le festival « Pas de Côté » qui réunit plusieurs troupes amateurs au théâtre Granit. « Quand une scène professionnelle accueille des théâtres amateurs, elle confère une vraie reconnaissance à la qualité du travail accompli. » Un travail qui trouve l’une de ses plus précieuses récompenses dans les acclamations du public. CR Trois jours de portes ouvertes Pour fêter ce 40 e anniversaire, Tréteaux 90 vous invite à découvrir son aventure théâtrale à travers des extraits de ses meilleurs spectacles de théâtre et de cabaret, une exposition de photographies et quelques surprises qui ponctueront les représentations. Les 11, 12 et 13 mars 2011 Au théâtre Michel Dèque, 2, rue James Long à Belfort Renseignements au 03 84 22 66 76 www.treteaux90.asso.fr
Emmanuel Gagneux, ingénieur chez PSA « J’ai eu la chance de monter sur scène dès mon arrivée » « J’ai connu Tréteaux 90 par un collègue de travail. Par chance, à mon arrivée, le metteur en scène cherchait un personnage auquel je correspondais pour la reprise d’une pièce de Cocteau. Ensuite je suis entré au Conseil d’administration. Bien sûr, ce n’est pas facile de concilier ma vie professionnelle et l’activité théâtrale. Cela demande un véritable engagement, d’être très souvent présent. Il faut aussi se sentir responsable vis-à-vis des autres, aller jusqu’au bout du projet par respect pour eux. Ici, tout le monde est bénévole, et chacun participe à la vie de l’association, même quand il s’agit de faire le ménage au théâtre ! C’est comme une grande famille, avec beaucoup de solidarité et de bonne humeur ! » Les Nuits d’été sont organisées tous les deux ans, de juin à juillet, au restaurant d’entreprise de l’étang, sur Techn’Hom. (Ici, le spectacle cabaret Pluie d’ici… eau de là ! de 2009.)



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :