[90] Vivre le Territoire n°116 mars 2011
[90] Vivre le Territoire n°116 mars 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°116 de mars 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général du Territoire de Belfort

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 2,4 Mo

  • Dans ce numéro : après le pôle automobile, c’est la filière de l’énergie qui s’impose aujourd’hui comme une évidence dans le Nord Franche-Comté. Elle prend sa source dans le Territoire de Belfort où sont concentrées les principales entreprises leaders du secteur.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
SOMMAIRE VIVRE LE TERRITOIRE N°116 3. Édito L’énergie est notre avenir 4. TGV Rhin-Rhône J – 9 mois 12. Reportage photo Retour en images sur le palmarès 2010 des villes et villages fleuris 14. Micro-trottoir La Maison départementale de l’environnement et vous… 25. Agenda Zoom sur l’actualité culturelle et sportive > 25 Agenda du 15 mars au 15 avril > 26 et 27 28. Mémoire La guerre franco-allemande de 1870 Dernier épisode : Naissance d’un nouveau département 29. Jeux Sudoku, échecs et concours 30. Parole des élus Les groupes de l’Assemblée départementale s’expriment 31. Internet Lire, écouter, voir… Les rendez-vous de novembre sur www.cg90.fr 2 Pour recevoir gratuitement ce magazine sur cassette audio, écrivez à : Direction de la Communication, Conseil général du Territoire de Belfort, Place de la Révolution Française, 90020 Belfort Cedex. Tél. 03 84 90 90 05. Enregistrement réalisé par les donneurs de voix de la Bibliothèque sonore de Belfort, 24, rue Deferre. Permanences les mercredis et samedis de 10 h à 11 h 45. Tél. 03 84 21 01 97 DOSSIER Une filière de l’énergie pour gagner en puissance À retrouver en page 15 À retrouver en page 11 À retrouver en page 22 vivre le Territoire• Hôtel du département• Place de la Révolution Française• 90020 Belfort Cedex• Tél. : 03 84 90 90 90• Fax : 03 84 57 06 31• Courriel : conseil.general@cg90.fr• Site internet : www.cg90.fr• Directeur de la publication : Yves Ackermann• Directeur de la communication : Serge Tisserand• Rédacteur en chef : Patrick Fitamant• Coordination : Alain Poncet• Journalistes : Sophie Denis, Nathalie Gauthier, Christel Jourdan, Catherine Robet, Jean-Christophe Tamborini• Photographies : Jean-François Lami, Samuel Carnovali, Francis Bouquet, Archives départementales, Associations, RFF, Alstom, General Electric, Wamar Engineering, Tréteaux 90, S. Beckwith - Hubble Heritage Team - ESA - NASA, SEMPAT.• Photo de couverture : Alstom• Réalisation : Scoop• Impression : Schraag• Tirage : 64 000 exemplaires. Magazine imprimé sur papier 100% recyclé.• Dépôt légal n°23-95, ISSN 1259 184 XT VIVRE LE TERRITOIRE N°116 LE MAGAZINE DU CONSEIL GÉNÉRAL DU TERRITOIRE DE BELFORT Après le pôle automobile, c’est la filière de l’énergie qui s’impose aujourd’hui comme une évidence dans le Nord Franche-Comté. Elle prend sa source dans le Territoire de Belfort où sont concentrées les principales entreprises leaders du secteur. LE CONSEIL GÉNÉRAL EN ACTIONS 6. Le Budget 2011 8. Routes départementales : Les grands travaux du printemps 10. Environnement : 1 001 façons d’aimer la nature 11. Rupture des bassins d’écrêtement des crues : Les responsables condamnés à verser 3,5 millions d’euros 11. Médiathèque départementale : Une exposition sur le thème de l’Europe LE TERRITOIRE EN ACTIONS 21. Assistantes maternelles : De « papa, maman » à « employeurs » 22. Tréteaux 90 : Pleins feux sur 40 ans de spectacles 24. Mission locale – Espaces jeunes : Accompagner les 16-25 ans dans leurs démarches
ÉDITO L’énergie est notre avenir Madame, Monsieur, Si ce slogan de l’Etat vous est maintenant familier pour inciter aux économies d’énergie dans les publicités, il convient également pour caractériser le développement économique du Territoire de Belfort. Notre département présente en effet la particularité d’accueillir deux des leaders mondiaux du secteur de l’énergie - Alstom et General Electric – et de nombreuses entreprises sous-traitantes. « L’enjeu est important. Il illustre le volontarisme dont nous pouvons faire preuve ensemble pour mener une politique industrielle ambitieuse. » Ceux-ci représentent un potentiel important de croissance et la Chambre de commerce et d’industrie associée aux Collectivités locales a souhaité structurer la filière énergie afin de la développer. Le dossier de ce numéro de Vivre le Territoire vous permettra de découvrir les différentes facettes de cette initiative et d’entreprises qui participent au projet à travers leurs productions et métiers. L’enjeu est important. Il illustre le volontarisme dont nous pouvons faire preuve ensemble pour mener une politique industrielle ambitieuse qui se base sur une filière construite capable d’attirer de nouvelles entreprises et de mobiliser la recherche publique. Car c’est en misant sur l’intelligence, c’est-à-dire notre capacité à créer et à innover sans cesse, que nous conserverons notre avance technologique et ainsi l’emploi qui y est lié. Si le secteur possède de fortes perspectives d’avenir, je n’oublie pas que la bataille de l’emploi est une préoccupation de tous les instants. Je suis donc très inquiet concernant l’annonce d’une éventuelle délocalisation au Mexique ou en Suisse de la fabrication des ailettes pour les turbines d’Alstom qui pourrait entraîner la suppression de 70 emplois sur le site belfortain. Je serai donc particulièrement vigilant dans les semaines qui viennent aux annonces qui seront effectuées. Mais je veux terminer cet éditorial sur une note souriante en remerciant France Bleu d’avoir organisé cette consultation populaire pour trouver un nom aux habitants du Territoire de Belfort. Nous étions en effet l’un des derniers départements français à ne pas avoir de « gentilé » ; terme qui désigne les habitants du lieu où ils résident. Cette initiative aura également permis à notre département d’être sous le feu des médias nationaux pendant quelques jours. Ainsi nous sommes désormais des « Terrifortains ». Si aucune autorité n’est légalement compétente pour définir un gentilé en France et qu’aucun statut officiel n’existe pour ces dénominations, je proposerai néanmoins au Conseil général d’adopter un vœu pour reconnaître cette appellation. Nous verrons à l’usage si les Terrifortaines et les Terrifortains s’approprient leur nom que la radio de service public a déjà largement popularisé. Bien à vous, Yves AckermannPrésident du Conseil général du Territoire de Belfort VIVRE LE TERRITOIRE N°116 Yves Ackermanninterviewé par les médias nationaux et régionaux après le jury organisé par France Bleu le 17 février pour trouver un nom aux habitants du Territoire de Belfort. 3



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :