[90] Vivre le Territoire n°115 février 2011
[90] Vivre le Territoire n°115 février 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°115 de février 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général du Territoire de Belfort

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 3,7 Mo

  • Dans ce numéro : depuis des années le Conseil général mène, avec des bénévoles, une politique de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
Fiche d’identité Né le 10 mai 1988 à Belfort Taille : 1,81 m Poids : 70 kg Licencié au Ski Club Markstein-Ranspach Ses hobbies : le sport, l’informatique, la photo et cuisiner Championnats du monde À l’heure où nous bouclons, Bastien Poirrier dispute les championnats du monde des moins de 23 ans à Otepää en Estonie. Suivez ses résultats sur http://poirrierbastien. over-blog.com Ski de fond Bastien Poirrier nous tient en haleine C’est dans le département que Bastien Poirrier a fait ses premières glisses. Force est de constater que la passion, depuis, ne l’a pas lâché. Il fait partie aujourd’hui de l’équipe de France de ski de fond. Vite sur ses skis Bastien apprend quasiment à skier avant de marcher. Ses parents le placent sur des planches à l’âge de deux ans. Chaussé de ses mini-skis, il fait le tour de la maison familiale à Grosmagny. À 4 ans, il apprend le ski de descente à l’école de ski du Ballon d’Alsace. À 6 ans, ses parents l’initient au ski de fond. Contaminé par le virus, il délaisse l’alpin. « Je n’aimais pas attendre au remonte-pente et je voulais 24 skier seul, j’ai donc rapidement préféré le ski nordique. » Tout semble ensuite aller très vite pour le jeune homme. En 2000, il entre au ski club nordique du Markstein-Ranspach, le magazine du conseil général du territoire de belfort Le Territoire en actions Né à Belfort, Bastien Poirrier peut se prévaloir à 22 ans d’un palmarès prometteur. Portrait d’un jeune fondeur qui monte. Persévérance et endurance sont deux des qualités du jeune et prometteur fondeur, Bastien Poirrier. vivre le territoire N°115 « plaît avant tout dans ce sport c’est la sensation de liberté et de glisse. » Sa persévérance et son sérieux bonifient ses performances sportives mais Bastien se démarque surtout par son endurance et sa polyvalence. Apprenti et maître Chaque hiver, le jeune athlète se rapproche des massifs enneigés où s’organisent les compétitions. « Dès septembre, je vais dans le Jura rejoindre le pôle France qui se situe à Prémanon. » L’entraînement peut aller jusqu’à 25 heures par semaine en période hivernale. Bastien ne déserte pas pour autant les domaines nordiques du département et, dès qu’il en a l’occasion, se rend au Ballon d’Alsace. « Les circuits de ski de fond du Ballon sont parfaits pour préparer une coupe du monde. » Puis quand revient la belle saison, place au vélo, à la course à pied, au ski roue et à la musculation. « La pluridisciplinarité de l’entraînement fait que je ne me lasse jamais. » À tel point que quand il ne s’entraîne pas, Bastien donne des cours. Et si celui de Karine Ce qui me plaît le ski de fond n’attire Philippot, numéro un avant tout dans ce sport pas les foules, ce passionné le déplore. « Il française. À 16 ans, il c’est la sensation de conclut les championnats de France de ski ment c’est plus difficile liberté et de glisse est vrai que technique- » nordique à la 2 e place puis se pare du titre de champion de France de double poursuite en 2007 et 2008. Cette saison, il entame sa cinquième année au sein des équipes de France de ski de fond et prépare plusieurs championnats et coupes du monde. « Chaque compétition est l’occasion de se dépasser, c’est très motivant. Mais ce qui me à apprendre. Mais l’on peut vraiment se faire plaisir. Et puis c’est un sport plus doux que le ski alpin. Les blessures sont moins fréquentes ! » Cette saison, Bastien se concentre sur son propre apprentissage, avec l’ambition discrète de voir sa photo, un jour, rejoindre celles des champions olympiques affichées sur les murs de sa chambre. CJ
l’agenda de Vivre le Territoire du 15 février au 15 mars Espace multimédia gantner Dimanche électronique en deux parties Dimanche 27 février de 14 h à 19h, l’Espace multimédia Gantner à Bourogne programme un atelier, un concert, des installations, une performance… De 14 h à 17 h tout d’abord l’association « tskz » propose un atelier pour construire un Drawdio (circuit électronique qui permet de transformer des objets du quotidien en instrument de musique). Aucune compétence particulière n’est requise pour participer. À partir de 17h, Sébastien Borgo alias Obrog, ex-membre fondateur de Sun Plexus, interprétera une composition pour Drawdio suivie à 18 h par la performance de Valentina Vuksic, Tripping through Runtime, qui présentera également ses réalisations en images et ses expériences. Pour terminer, le public sera invité à. NG. « Un dimanche électronique… » Dimanche 27 février de 14 h à 19 h à l’Espace multimédia Gantner à Bourogne. Inscription à l’atelier au 03 84 23 59 72 avant le 24 février, participation de 15 h (composants électroniques nécessaires à la fabrication du Drawdio). Marionnettes Philatélie Zoom sur l’actualité culturelle et sportive Valdoie fête le timbre Les 26 et 27 février, Valdoie fera partie des 107 communes de France qui accueilleront la « Fête du timbre ». Ce grand rendezvous annuel des philatélistes est relayé dans le Territoire de Belfort par l’Amicale philatéliste de l’Est (Aphiest). Après avoir sensibilisé les Français sur le thème de l’eau l’an passé, celui de la terre sera décliné cette année sur les timbres et les créations philatéliques. Au programme de ce week-end, de nombreuses expositions : des photos de YannArthus-Bertrand, en partenariat avec la Maison départementale de l’environnement, à « l’agriculture et biodiversité » en collaboration avec le Pavillon des sciences, en passant par les timbres et les cartes postales anciennes, des archives sur la ville de Valdoie, la peinture, la sculpture ou la poterie… Il sera également possible d’acheter des timbres originaux : parfumés à la fraise ou… à planter dans son jardin ! Une série autocollante représentant des œuvres d’artistes en rapport avec la terre sera disponible. Un bureau postal temporaire proposera un cachet spécifique en avant-première. Enfin, toutes les demi-heures un bon d’achat de 30 € sera mis en jeu. NG « Fête du timbre – le timbre fête la terre » – Les 26 et 27 février 2011 de 9 h à 18 h au centre Jean-Moulin à Valdoie. Entrée gratuite. Contact : Aphiest : 06 79 91 07 06 ou par mail : aphiest@neuf.fr – Site Internet : https://sites.google.com/site/fetedutimbrevaldoie/19 e édition du Solstice de la marionnette Du 11 février au 11 mars, la compagnie Une poignée d’images qui gère le Théâtre de marionnettes de Belfort organise le 19 e Solstice de la marionnette à Belfort. Ce festival accueille de nombreuses compagnies internationales venant de Bulgarie, de Roumanie, de Russie, d’Espagne, des Pays-Bas… Une occasion unique de découvrir les multiples techniques du marionnettiste : théâtre d’ombre, jeux de masques, manipulations sur table, poupées à tiges… Pour la seconde fois, l’un des plus grands marionnettistes du monde, Neville Trente, présentera son spectacle pour adultes, Molière, en ouverture du festival. Toutes les représentations ont lieu au Théâtre de marionnettes de Belfort sauf celles des 10 et 11 mars visibles à l’Allan à Montbéliard. NG 19 e Solstice de la marionnette du 11 février au 11 mars 2011 au Théâtre de marionnettes de Belfort. Programme complet sur www.cg90.fr ou sur http://www.marionnette-belfort.com le magazine du conseil général du territoire de belfort vivre le territoire N°115 25



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :