[90] Vivre le Territoire n°114 déc 10/jan 2011
[90] Vivre le Territoire n°114 déc 10/jan 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°114 de déc 10/jan 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général du Territoire de Belfort

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 3,6 Mo

  • Dans ce numéro : le Ballon d'Alsace est tout blanc, tout beau cet hiver.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
PAROLE DES ÉLUS La réforme fiscale, une réforme annoncée Nicolas Sarkozy l’a laissé entendre, Christine Lagarde l’a confirmé : le bouclier fiscal et l’impôt sur la fortune (ISF) seront supprimés et remplacés par « une fiscalité qui, au lieu de peser sur le patrimoine, pèsera sur les revenus du patrimoine et les plus-values réalisées... sans qu’il y ait d’augmentation générale des impôts ». Reste que, comme l’a fait remarquer Martine Aubry, ce que personne ne conteste, « le compte n’y est pas ! » En 2011, l’ISF devait rapporter 3,9 milliards d’euros à l’Etat qui devait à son tour, dans le cadre du dispositif du bouclier fiscal, en rembourser 0,7 aux contribuables concernés. Ce sont donc 3,2 milliards d’euros qui sont à trouver avec le nouveau dispositif fiscal. Les socialistes ont fait de la modernisation de la fiscalité l’une de leurs priorités. Vincent Peillon, à propos de la suppression de l’ISF, avant l’intervention du Président, disait prudemment : « Si on trouve un système intelligent, pourquoi pas ? » Intelligent et juste. Et tout le problème est là. Les pistes ne manquent pas, qui risquent de fâcher : augmenter la taxation des plus values mobilières et immobilières, celle des successions, des prélèvements libératoires, pourquoi pas taxer les primes d’assurance-vie ou encore les revenus de l’épargne du livret A ? On s’aperçoit ainsi que la suppression de l’ISF qui profite actuellement à 560 000 redevables serait compensée par des mesures qui toucheraient, d’après une estimation du syndicat unifié des impôts, à 13 millions de foyers percevant des revenus du patrimoine d’importance diverse. La classe moyenne va gronder ! Le débat va s’ouvrir début 2011. Les mesures seront présentées en juin dans le cadre d’une loi de finances rectificative. Nicoolas Sarkozy a compris qu’il devait se débarrasser du bouclier fiscal, un boulet symbole d’injustice. Mais n’est-il pas en train de fabriquer une véritable bombe ingérable politiquement ? Réponse en 2012. Michel Reiniche Vice président et conseiller général du canton d’Offemont Parti Socialiste OPTYMO 2 – prolonger la réussite La mobilité durable est un enjeu de société essentiel. Au-delà des préoccupations écologiques et de santé publique, le droit à la mobilité est aussi une question économique et sociale. La mobilité c’est le droit des droits. Pouvoir se déplacer à moindre coût, c’est permettre à chacun, quel que soit son revenu, d’aller à l’école, travailler, accéder aux soins, à la culture, aux loisirs…Optymo 1 a été une grande réussite avec une augmentation en 3 ans de 50% de la fréquentation des bus. Le SMTC arrive au terme de la phase d’état des lieux et d’études préliminaires d’Optymo 2, qui va élargir et améliorer Optymo 1. Il souhaite soumettre aux habitants du Territoire de Belfort les solutions qu’il envisage pour assurer à tous cette mobilité durable. La concertation préalable n’est pas simplement une obligation règlementaire, le SMTC et ses partenaires dont la ville de Belfort la considèrent comme indispensable à la réussite du projet. Elle sera un moment privilégié d’échange pour enrichir le travail accompli des idées et des remarques de ceux qui vivent le réseau au quotidien. Porter à la connaissance de tous les données du débat et de la décision, afin de promouvoir une politique de mobilité durable et coordonnée entre tous les acteurs, tel est l’enjeu. Chacun est concerné : élus, entreprises, associations, particuliers… vous pouvez tous être acteurs de cette ambition. Christian Proust Président du SMTC et conseiller général du canton de Belfort Ouest Mouvement Républicain et Citoyen 30 vivre le territoire N°114 le magazine du conseil général du territoire de belfort RD 83 : les raisons de la colère Depuis de nombreuses années, le flux des véhicules empruntant la RD 83 (ex-RN 83) n’a cessé de croître, de manière constante, jusqu’à atteindre, début 2010, l’impressionnant total de 7 500 véhicules par jour, répartis en 7 000 véhicules légers et 500 poids lourds et convois exceptionnels ! Les habitants des communes directement impactées (Lachapelle-sous-Rougemont et Roppe) ont vu leur lot de nuisances atteindre un seuil absolument inacceptable : omniprésence des bruits de circulation dans les habitations, fissures de plus en plus prononcées sur les façades, vibrations… Malgré les arrêtés municipaux pris par les Conseils des deux communes concernées, interdisant la traversée des deux villages aux poids lourds en transit non local, la densité du trafic des camions s’est accrue de manière sensible, la faiblesse du montant des amendes infligées aux contrevenants (totalement dérisoires comparées aux économies réalisées en contournant le péage) n’incitant pas les sociétés de transport à modifier leurs habitudes. Après avoir sollicité (en vain) la Direction Régionale de la Société d’Autoroutes Paris-Rhin-Rhône, pour réfléchir à un protocole encourageant les transporteurs assurant un transit interrégional ou international à ne pas quitter l’A36 (voie dédiée par essence à ce type de transit), le Député Damien Meslot et moi-même nous rendrons très prochainement (accompagnés des Maires concernés) au Ministère des Transports, afin de rechercher ensemble des éléments de réponses, permettant de limiter la fréquentation de la RD 83 au seul transit local, afin d’assurer aux riverains de cette voie départementale un retour à une forme tant attendue de sérénité, en espérant enfin que les Collectivités Territoriales (Région, Conseil général) seront alors à nos côtés dans cette délicate recherche de solutions pérennes. Didier Vallverdu Conseiller général du canton de Rougemont-le-Château Union pour un Mouvement Populaire
internet Transports et déplacements En hiver, adoptez la bonne conduite ! Lire, écouter, voir… sur www.cg90.fr Le froid et la neige ne sont pas les ennemis de l’automobiliste, pour peu que celui-ci adopte les mesures de prudence qui s’imposent. Outre les pneus neige, quelques équipements supplémentaires doivent être à portée de main, comme par exemple les chaînes qui sont notamment obligatoires dans le secteur du Ballon d’Alsace. Le site Internet du Conseil général vous donne quelques conseils pour circuler en toute sécurité sur les routes du département et adopter la bonne conduite. www.cg90.fr > Actualités Priorité aux engins de déneigement Le Conseil général du Territoire de Belfort assure la viabilité hivernale sur l’ensemble des routes d é p a r t e mentales. Cette année, 530 km de routes seront surveillés et traités par les Centres d’exploitation routiers du département en cas d’événement climatique, comme la neige ou le verglas. Les équipes d’intervention gèrent quinze circuits de déneigement. Retrouvez toutes les informations concernant la viabilité hivernale et la carte de déneigement des routes dans la rubrique « Facilitons les transports » sur le site Internet du Conseil général. www.cg90.fr > Facilitons les transports dans le Territoire > le réseau routier départemental Ballon d’Alsace La seconde phase des travaux est terminée Les nouveaux équipements réalisés au Ballon d’Alsace en 2010 mettent l’accent sur l’accueil du public. Plusieurs parkings paysagers ont été réalisés. Les habitants du Territoire auront également l’occasion de découvrir cet hiver un nouveau bâtiment Haute Qualité environnementale (HQE) dans le secteur de la Gentiane, et la Maison du Tourisme, au départ du domaine nordique, qui abrite une salle de pique-nique, des toilettes publiques et un espace d’exposition et d’informations touristiques. Web TV90 fait le point sur les travaux réalisés cette année. Web TV90 Coopération transfrontalière Eurocamp 2010 : les ambassadeurs du Territoire Cet été, dix jeunes du Territoire de Belfort, âgés de 12 à 14 ans et accompagnés par des éducateurs des PAS Jean-Jaurès et Carré Liberté, ont représenté la France à l’Eurocamp für Kids, une grande manifestation culturelle qui réunit chaque année 300 jeunes du monde entier à Guntersberge, en Allemagne. Ils ont présenté à leurs homologues étrangers un spectacle préparé avec l’aide de l’Odyssée du cirque à Bavilliers. Un diaporama en ligne dans les actualités du site internet permet de revoir en images cette expérience européenne. www.cg90.fr > Actualités le magazine du conseil général du territoire de belfort vivre le territoire N°114 31



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :