[90] Vivre le Territoire n°114 déc 10/jan 2011
[90] Vivre le Territoire n°114 déc 10/jan 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°114 de déc 10/jan 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général du Territoire de Belfort

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 3,6 Mo

  • Dans ce numéro : le Ballon d'Alsace est tout blanc, tout beau cet hiver.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
SOMMAIRE Vivre le territoire N°114 3. Édito Une mauvaise réforme pour les collectivités. 4. TGV Rhin Rhône J – 12 mois 12. Reportage photo Festival Conte et Compagnies : souvenirs de moments contés 14. Micro-trottoir Vous et le Ballon d’Alsace… 25. Agenda Zoom sur l’actualité culturelle et sportive > 25 Agenda du 15 décembre au 15 février > 26 et 27 28. Mémoire La guerre franco-allemande de 1870 Épisode II : le début du siège (novembre-décembre 1870) 29. Jeux Sudoku, échecs et concours 30. Parole des élus Les groupes de l’Assemblée départementale s’expriment 31. Internet Lire, écouter, voir… Les rendez-vous de décembre sur www.cg90.fr Pour recevoir gratuitement ce magazine sur cassette audio, écrivez à : Direction de la Communication, Conseil général du Territoire de Belfort, Place de la Révolution française, 90020 Belfort Cedex. Tél. 03 84 90 90 05 Enregistrement réalisé par les donneurs de voix de la Bibliothèque sonore de Belfort, 24 rue Deferre. Permanences les mercredis et samedis de 10 h à 11 h 45. Tél. 03 84 21 01 97 DOSSIER Le Ballon d’Alsace, tout blanc, tout beau. À retrouver en page 15 À retrouver en page 11 À retrouver en page 22 vivre le Territoire• Hôtel du département• Place de la Révolution Française• 90020 Belfort Cedex• Tél. : 03 84 90 90 90• Fax : 03 84 57 06 31• Courriel : conseil.general@cg90.fr• Site internet : www.cg90.fr• Directeur de la publication : Yves Ackermann• Directeur de la communication : Serge Tisserand• Rédacteur en chef : Patrick Fitamant• Coordination : Alain Poncet• Journalistes : Nathalie Gauthier, Christel Jourdan, Catherine Robet, Jean-Christophe Tamborini• Photographies : Jean-François Lami, Samuel Carnovali, Francis Bouquet, Archives départementales, Associations, Alexandre Baehr – Kreakom, SMTC, Honkeyfinger, Eva E.Davier, West-Telecom• Photo de couverture : Jean-François Lami• Réalisation : Scoop Communication• Impression : Schraag• Tirage : 63 000 exemplaires. Magazine imprimé sur papier 100% recyclé.• Dépôt légal n°23-95, ISSN 1259 184 XT 2 vivre le territoire N°114 le magazine du conseil général du territoire de belfort Le temps est venu de farter ses skis ou de chausser ses raquettes. Un épais manteau neigeux a recouvert le Ballon d’Alsace qui s’apprête à accueillir, comme chaque hiver, 250 000 visiteurs. Aménagé, modernisé et embelli, le site redécouvre également le naturel de ses paysages. La saison s’annonce belle au sommet. Le Conseil général en actions 6. Ligne Belfort-Delle : le projet de réouverture se concrétise 8. Centre de prévention et d’éducation familiale : un lieu sans tabou pour parler sexualité et santé 10. Hébergement des personnes handicapées : des établissements plus nombreux pour des réponses adaptées 11. Chantier jeunes : découvertes en toute saison 11. Coopération internationale : le village de Bazoulé au salon du tourisme de Colmar Le Territoire en actions 21. Boucle locale haut débit le WiFiMax s’active ! 22. Festival TGV GéNéRiQ l’événement musical investit le quotidien 24. Tranports en commun : Optymo, étape 2
édito Une mauvaise réforme pour les collectivités Madame, Monsieur, La loi sur la réforme des collectivités locales vient d’être définitivement adoptée par le Parlement le 17 novembre 2010. Je n’ai cessé de vous informer depuis près de deux ans sur les conséquences majeures qu’elle représente pour la vie démocratique de notre pays et ses collectivités. Le Conseil général sera particulièrement impacté par la création du Conseiller territorial et la suppression de la clause générale de compétence. Le Conseiller territorial d’abord, nouvel élu « hybride », sera amené à siéger au Conseil général et au Conseil régional, remplaçant en cela les actuels Conseillers « généraux et régionaux. Au-delà de la vision populiste d’une simple réduction du nombre d’élus, cela va surtout semer la confusion entre les deux niveaux de collectivités qui n’ont pas les mêmes compétences et ne répondent pas aux mêmes enjeux. De plus, le nouveau mode d’élection uniquement au scrutin uninominal majoritaire à deux tours (l’actuel mode d’élection des Conseillers généraux) constitue un recul pour la démocratie et la parité avec la disparition de la représentation proportionnelle dans les Conseils régionaux. La suppression de la clause générale de compétence, ensuite, enlèvera la possibilité au Département d’intervenir librement dans les actions qu’il juge nécessaires. C’est une véritable remise en cause du principe de libre administration des collectivités locales qui aura d’importantes conséquences dans le Territoire de Belfort dans les domaines où le Conseil général ne pourrait plus intervenir, comme par exemple le développement économique, les transports ou encore la préservation de l’environnement. Par ailleurs, d’autres mesures vont particulièrement impacter la vie de nos communes, comme la limitation des financements croisés qui va affaiblir leur capacité à mener leurs projets Enfin, on peut encore noter que la nouvelle loi ne simplifie en rien l’organisation territoriale française, premier objectif émis par le Comité Balladur à l’origine du texte puis par le Gouvernement, mais au contraire en complexifie la compréhension par les citoyens avec la création de nouvelles structures : métropoles, pôles métropolitains, communes nouvelles. Je dois bien sûr préciser pour être complet que la plupart de ces mesures n’entreront en application que d’ici 2014-2015 et que d’ici là beaucoup d’eau aura coulé sous les ponts… Mais je devais au terme de ce débat qui aura duré près d’un an sans que les Collectivités locales ne soient réellement entendues, vous réaffirmer combien cette loi a été votée en dépit du bon sens et du nécessaire rassemblement républicain de tous les élus. Car si « Gouverner c’est choisir », réformer nos institutions nécessite un large consensus de tous bords ou une décision du peuple par référendum. Ce ne sont pas les voies qui ont été choisies et c’est pour cela que cette mauvaise réforme est vouée à l’échec. Réformer nos institutions nécessite un large consensus de tous bords ou une décision du peuple par référendum. » Mais aujourd’hui la « trêve des confiseurs » s’impose et je vous souhaite à vous et à vos familles d’excellentes fêtes et une très bonne année 2011. Bien à vous, Yves AckermannPrésident du Conseil général du Territoire de Belfort le magazine du conseil général du territoire de belfort Yves Ackermannavec Christian Poncelet, Président du Conseil général des Vosges et Charles Buttner, Président du Conseil général du Haut-Rhin lors de l’inauguration de la seconde tranche de travaux du programme d’aménagement touristique été/hiver du Ballon d’Alsace le 6 novembre 2010. vivre le territoire N°114 3



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :