[90] Vivre le Territoire n°113 novembre 2010
[90] Vivre le Territoire n°113 novembre 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°113 de novembre 2010

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général du Territoire de Belfort

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 3,5 Mo

  • Dans ce numéro : la politique du Conseil général à destination des personnes âgées souffrant d’une perte d’autonomie vise à offrir aux aînés et à leurs familles une solution personnalisée et adaptée à chaque situation.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
Le Conseil général en actions en savoir plus Retrouvez plus d’informations sur www.pompiers90.fr Le nouveau centre de secours de Delle est en service depuis fin juillet. Il est, à ce jour, l’une des six casernes du département à avoir été modernisée avec celles de Valdoie, Danjoutin, Morvillars, Beaucourt et Giromagny. Celle de Grandvillars bénéficie, quant à elle, d’une remise à niveau sur plusieurs années. La réhabilitation et/ou la construction de nouvelles casernes pour Châtenoisles-Forges, Rougemontle-Château et Montreux- Château sont à l’étude. le saviez-vous Le nombre de centres de secours et leur répartition sur le Territoire permet aux sapeurs-pompiers du département d’arriver, pour 78% des interventions (55% au niveau national), en moins de 10 minutes sur les lieux d’une détresse. Service départemental d’incendie et de secours Soutenir l’engagement des soldats du feu Avec l’entrée en fonction en juillet dernier d’une nouvelle caserne à Delle, le Service départemental d’incendie et de secours du Territoire de Belfort (SDIS 90) bénéficie de la modernisation de deux tiers de ses bâtiments. De nouveaux moyens pour un meilleur service à la population. Depuis 1999, les Services d’incendie et de secours sont organisés à l’échelle départementale. La gestion des corps de sapeurs-pompiers et de leurs moyens a été confiée aux Services départementaux d’incendie et de secours (SDIS). Dans le Territoire de Belfort, cette « départementalisation » s’est accompagnée d’une importante mise à niveau des moyens immobiliers et automobiles dédiés aux sapeurs-pompiers. Elle est soutenue par le Conseil général dont le Président est également Président de droit du conseil d’administration du SDIS 90. Des casernes performantes Le centre de secours de Delle est le quatrième bâtiment neuf à voir le jour dans le département. Deux autres casernes ont été agrandies et réhabilitées et l’une fait l’objet d’une remise à niveau progressive. « L’objectif est de faire correspondre de vieilles casernes aux besoins actuels du métier de pompier », explique le Lieutenant- « Ces avancées permettent (…) d’offrir un service optimal Colonel Stéphane Beaudoux, directeur départemental du SDIS 90. Un projet ambitieux : 10 vivre le territoire N°113 le magazine du conseil général du territoire de belfort Lieutenant Bernard Holtzer, chef de centre de la caserne de Delle « Toutes les à la population. » difficultés propres à l’ancienne les 11 casernements que compte le caserne sont Territoire de Belfort (10 centres de révolues. Tous les secours et un État-Major avec un centre engins peuvent stationner opérationnel) ont été ou seront modernisés. Trois bâtiments doivent encore facilement dans la remise, être traités. Un plateau dédié à l’entraînement sera également créé. « Les peuvent dormir confortablement huit pompiers conditions d’entraînement, de formation et de travail des sapeurs-pompiers auparavant,ndlr), les hommes, les lors des gardes (ils étaient trois sont ainsi améliorées. Ces avancées permettent d’offrir un service optimal à femmes et les jeunes possèdent chacun un vestiaire qui leur est propre… L’ambiance au sein de la population. » l’équipe (47 sapeurs-pompiers et 20 jeunes sapeurs-pompiers, Encourager le volontariatndlr) en est même changée. Les Le SDIS 90 compte, à ce jour, locaux étant agréables, ils sont 125 sapeurs-pompiers professionnels plus nombreux à y rester pendant et 380 sapeurs-pompiers volontaires. leurs astreintes. Enfin, le nouvel « L’engagement de ces citoyens est primordial. Actuellement, leur nombre est emplacement de la caserne nous permet de ne plus avoir à traverser la ville de Delle, et de réduire tout juste suffisant. Et malheureusement, il diminue petit à petit tandis que et d’intervention ». ainsi nos délais de départs celui des interventions augmente d’an- à la pointe… Avec toujours cet objectif : née en année. » Pour faire face à cette crise du volontariat, le SDIS 90 met en avant ses atouts : un maillage qui permet d’être affecté à proximité de chez soi, des casernes agréables, du matériel que les forces rouges du département soient les mieux armées possible pour protéger les biens et secourir les habitants du Territoire de Belfort. CJ
Recherche La fée Électricité sous contrôle À l’horizon 2020, les pays européens devront avoir réduit de 20% leur consommation d’énergie et produire au moins 20% d’électricité grâce aux énergies renouvelables. « L’objectif des « 3 fois 20 », dans lequel les États-Unis et d’autres pays dans le monde se sont engagés, est en train de bouleverser complètement le monde de l’électricité », explique Abdellatif Miraoui, responsable de la thématique Smart grids (Réseaux électriques intelligents) au laboratoire de recherche SeT (Systèmes et Transports). L’enjeu est important, en particulier dans le Territoire de Belfort où deux des plus importants donneurs d’ordre industriels œuvrent dans les secteurs de l’énergie. C’est pourquoi le Conseil général a décidé d’accompagner le SeT dans son projet de réalisation d’une plateforme d’étude des Smart grids. Ce système informatique révolutionnaire permet de mieux gérer l’offre et la demande. « Par exemple, les soirs d’hiver où il fait très froid et PAS Sud Territoire où la demande en électricité est forte, le système peut, de manière automatique, décider de ne pas alimenter certains appareils comme les machines à laver », poursuit le responsable. Pour permettre le stockage de l’électricité provenant d’énergies renouvelables, les chercheurs imaginent déjà un scénario original utilisant les batteries des voitures électriques, branchées au Smart le magazine du conseil général du territoire de belfort Le conseil général en actions grids lorsqu’elles sont aux parkings. « Pour l’instant, le projet de plate-forme va nous permettre d’étudier virtuellement le système. Si les résultats sont concluants, nous pourrions le tester grandeur nature, sur Techn’hom par exemple. » En attendant que les Smart grids investissent nos compteurs électriques, n’oublions pas d’éteindre la lumière en sortant ! CR Des services au centre de Delle Depuis le mois d’août et la fin de la première phase du chantier de réhabilitation des Dominicaines, le Point accueil solidarité (PAS) sud Territoire est installé dans des locaux flambants neufs à proximité du centre-ville de Delle. Inspiré de ce qui a déjà été fait à l’antenne du PAS de Beaucourt ainsi qu’aux PAS Belfort-Sud et Carré Liberté, ils combinent bureaux partagés permettant les échanges entre professionnels avec des espaces spécifiques pour les entretiens individuels. Une deuxième tranche de travaux a démarré en septembre et s’achèvera au printemps 2011. À terme, le projet, tout en sauvegardant un magnifique immeuble ancien, regroupera tout un ensemble de services pour la population : la consultation de protection maternelle et infantile (PMI), la Mission départementale espace jeunes (MDEJ), le CCAS de la Ville de Delle. Des bureaux accueilleront également le pôle éducateurs de prévention - conseillers jeunes. Des permanences de la CAF, de la CPAM, du Centre d’information sur le droit des femmes (CIDF) seront aussi proposées. Au deuxième étage et dans les combles, sept logements seront construits par Territoire Habitat. Après avoir traversé une histoire religieuse puis industrielle en abritant le siège social de l’entreprise Von-Roll, ce bâtiment emblématique de Delle est promis à un très bel avenir social. NG vivre le territoire N°113 11 Comment stocker l’électricité produite par les éoliennes ? à savoir Le laboratoire des systèmes et des transports est l’un des sept laboratoires de l’Université de Technologie de Belfort- Montbéliard. En ChiffreS 2,2 millions d’euros : c’est le montant total des travaux de réhabilitation des Dominicaines, dont 140 000 € de prestations réalisées pour le compte de Territoire Habitat. Le PAS occupe actuellement une surface de 500 m². À la fin des travaux de la 2 e tranche, la surface occupée passera à 900 m².



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :