[90] Vivre le Territoire n°112 octobre 2010
[90] Vivre le Territoire n°112 octobre 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°112 de octobre 2010

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général du Territoire de Belfort

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 3,9 Mo

  • Dans ce numéro : le Conseil Général agit pour une culture soit vivante et soit accessible à tous.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
En chiffres En mai 2010, l’ENT totalisait 67 736 connexions, dont 25 000 élèves, 26 000 enseignants et 15 000 parents. 18 000 comptes ENT ont été créés pour l’ensemble des 13 collèges du Territoire. à SAvoir Le Territoire de Belfort est le seul Département de Franche-Comté à avoir mis en place l’Environnement numérique de travail (avec accès administration, enseignants, élèves, parents et accès aux emplois du temps, absences, notes, cahiers de texte, messageries électroniques) dans ses établissements. Pour la rentrée 2010, l’Environnement numérique de travail a été « relooké ». Plus convivial, il apporte de nombreuses informations dans tous les domaines qui concernent la vie au collège. Environnement numérique de travail Le Territoire de Belfort est l’un des premiers Département en France, avec la Haute-Marne, à avoir achevé la généralisation de l’Environnement numérique de travail (ENT), un réseau internet dédié aux collèges. Désormais, l’Environnement numérique de travail (ENT) est une réalité pour les treize collèges publics du Territoire. Les deux derniers collèges à être équipés, la cité scolaire Jules Ferry à Delle incluant le lycée et Léonard de Vinci à Belfort, ouvriront leur portail numérique dans le courant de l’année scolaire. « Ce chantier, démarré en 2006, représentait un véritable défi, explique Philippe Gille, directeur des systèmes d’information au Conseil général. Nous l’avons relevé grâce à l’implication des personnels enseignants et administratifs et de toute la communauté éducative. » Les premiers travaux ont commencé avec le câblage de toutes les salles de classe, équipées ensuite d’un ordinateur et de prises en réseau. Puis, l’accès à la plateforme informatique a été progressivement ouvert à chaque collège pour permettre la gestion de la scolarité via Internet. « Le nombre de connexions montre que tous les utilisateurs – élèves, parents ou équipes éducatives – se sont vraiment appropriés l’outil », poursuit le directeur. Parmi les pages les plus visitées, arrivent en tête les emplois du temps, les notes, la messagerie électronique ou encore le cahier de texte. Un suivi scolaire plus facile Outre la possibilité pour l’élève et les parents de consulter l’emploi du temps, les notes et les devoirs depuis l’ordinateur de la maison, la majorité des personnels des collèges s’accordent à dire que l’ENT a changé la vie de l’établissement. Parmi les nombreuses fonctionnalités, un professeur peut transmettre d’un simple clic la liste des absents à la vie scolaire, liste qu’elle devait 10 vivre le territoire N°112 le magazine du conseil général du territoire de belfort Le conseil général en actions Tous les collèges sont connectés ! « Parmi les pages les plus visitées, arrivent en tête les emplois du temps et les notes. » auparavant réaliser après avoir fait le tour des classes. La restauration scolaire reçoit à son tour le nombre exact d’élèves qui déjeuneront à la cantine. « L’outil offre de très nombreuses possibilités, ajoute Philippe Gille. Pour compléter le dispositif, les collèges sont progressivement équipés d’une classe mobile composée de 16 ordinateurs portables permettant d’organiser un cours multimédia n’importe où. » Avec le numérique, les professeurs ont saisi l’opportunité de développer de nouvelles formes de pédagogie, plus dynamiques et stimulantes pour leurs élèves. L’école du futur Depuis un an, l’Éducation nationale a confié au Conseil général l’expérimentation des manuels scolaires numériques pour les classes de 6 e et 5 e dans trois collèges du département, le Conseil général finançant l’achat de tableaux numériques interactifs dans les salles de classes concernées. La fin des cartables trop lourds ? « Pour l’instant, numérique et papier sont complémentaires, conclut Philippe Gille. Mais l’ENT crée une certaine émulation. Nous sommes régulièrement en contact avec les équipes pédagogiques pour échanger de nouvelles idées d’application. » Par exemple, la possibilité d’enregistrer les cours en webcam pour les mettre en ligne et permettre aux élèves malades de ne rien manquer pourrait être imaginée. L’ENT ne semble laisser qu’une seule alternative aux élèves des collèges : la réussite ! CR
Collège de Morvillars Les élèves ont choisi Lucie Aubrac En novembre 2009, les élèves et le personnel du collège de Morvillars étaient appelés à voter pour choisir le nom de leur établissement parmi ceux de trois personnalités. En recueillant plus de 67% des voix, le nom de Lucie Aubrac arrivait en tête devant Maurice Béjart et Le Corbusier. Ce nouveau nom acquis selon les principes de la démocratie, le collège de Morvillars l’a reçu officiellement lors d’une cérémonie particulièrement émouvante, le vendredi 10 septembre 2010, en présence de Raymond Aubrac. Malgré ses 96 ans, le mari de la célèbre résistante, lui-même ancien résistant, très attaché à la Franche-Comté dont il est originaire, avait fait le déplacement pour participer à l’hommage rendu à Bassins d’écrêtement des crues sa femme décédée en 2007. « J’espère que le nom de Lucie Aubrac vous portera chance », a-t-il souhaité aux élèves du collège restés nombreux pour participer à la cérémonie. Certains, avec l’aide de leur professeur d’histoire, avaient préparé des textes et des poésies à la mémoire de Lucie, qui fut elle-même une enseignante passionnée. « Toute sa vie, elle a défendu les valeurs de la démocratie et de la justice sociale », a également rappelé le Président du Conseil général, Yves Ackermann. En véritable militante de la mémoire de la Résistance, elle se rendait fréquemment dans les collèges et les lycées pour apporter son témoignage et sensibiliser la jeunesse. À son tour, Raymond Aubrac a transmis un le magazine du conseil général du territoire de belfort Le conseil général en actions message d’espoir et d’optimisme aux élèves du collège, sur lesquels veille désormais la mémoire de Lucie. CR Réunion publique et démarrage des travaux Après des années de procédures juridiques, le Conseil général va pouvoir, cet automne, démarrer les travaux de reconstruction des bassins d’écrêtement des crues de la Savoureuse et de la Rosemontoise avec, pour objectif, la remise en service du dispositif de protection avant l’hiver 2011-2012. Une réunion publique, ouverte à tous, est organisée le jeudi 14 octobre prochain à 18 h 30 à la Maison du Temps libre à Éloie. En février 1990, une crue très importante de la Savoureuse causait des dégâts considérables dans toute l’Aire urbaine, chez les particuliers et au sein d’entreprises comme PSA à Sochaux. Pour éviter le renouvellement d’une telle catastrophe, le Conseil général, en partenariat avec le Pays de Montbéliard, avait alors mis en œuvre un important programme de restauration des rivières et de maîtrise des inondations qui intégrait, entre autres, un dispositif de bassins de rétention. Cependant, lors de la crue des 29 et 30 décembre 2001, la rupture de trois bassins a causé de lourds dommages à Éloie et Valdoie. Les expertises ont mis en évidence la responsabilité du concepteur et de l’entreprise, mais ont aussi confirmé l’intérêt du projet. L’état actuel de la procédure juridique permet dès à présent au Conseil général d’ouvrir le chantier de remise en état de ces ouvrages. Afin d’informer les habitants, le Conseil général organise une réunion publique où seront abordés notamment une présentation technique de la remise en service des bassins et le calendrier des travaux, etc. PF vivre le territoire N°112 11 à savoir En France, 16 collèges portent le nom de Lucie Aubrac. La déno mi nation des collèges publics relève de la compétence du Conseil général. Réunion publique Une réunion d’information sur les travaux de remise en service du dispositif de protection contre les crues se déroulera le jeudi 14 octobre 2010, à 18h30, à la Maison du Temps libre à Éloie Un document d’information est téléchargeable sur le site internet du Conseil général : wwwcg90.fr



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :