[90] Vivre le Territoire n°109 juin 2010
[90] Vivre le Territoire n°109 juin 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°109 de juin 2010

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général du Territoire de Belfort

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 3 Mo

  • Dans ce numéro : ligne à grande vitesse (LGV), gare TGV, Parc d’innovation, hôpital Médian… L’espace central de l’Aire urbaine Belfort-Montbéliard-Héricourt-Delle est en pleine mutation.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
LE CONSEIL GÉNÉRAL en actions le Conseil général ne pourra plus soutenir les manifestations culturelles si les réformes fiscales et territoriales prévues par le Gouvernement sont votées en l’état. Contre la recentralisation du pouvoir, pour la défense du Territoire de Belfort et de la proximité, mobilisons-nous. Plus d’infos sur www.cg90.fr À SAVOIR L’Espace prévention, proposé par le Conseil général en partenariat avec Altau, le Relais et la Mutualité Française, sensibilise les festivaliers sur les risques auditifs, les maladies sexuellement transmissibles, le Sida, ou encore l’alcool. Bouchons d’oreille, préservatifs et éthylotests y sont distribués gratuitement. INSERTION Les Eurockéennes accueillent Les Jardins de Cocagne, une association nationale qui a fait de ses exploitations maraîchères des chantiers d’insertion. Sur leur stand, produits bio et jus de fruits sont à consommer sans modération. plus d’infos Retrouvez la programmation des Eurockéennes dans notre reportage photo en pages 12 et 13. Toutes les infos sur www.cg90.fr EUROCKÉENNES 2010 Un festival éthique et solidaire Dans le paysage des festivals d’été européens, les Eurockéennes de Belfort se démarquent en prenant position face aux enjeux de société. Avec le programme « Eurockéennes solidaires », le festival musical et festif est aussi un formidable outil de sensibilisation aux questions qui touchent particulièrement les jeunes générations. Pour Jean-Marc Pautras, président de l’association Territoire de musiques chargée de l’organisation des Eurockéennes, « les axes développés en matière d’action de solidarité, d’emploi des jeunes ou d’environnement donnent au festival une tonalité particulière qui s’affiche comme un label de qualité. » Qualité de l’accueil tout d’abord, avec un accent mis sur l’accessibilité des concerts aux personnes handicapées. Le Conseil général, à travers la Maison départementale des personnes handicapées, l’Association des aveugles et handicapés visuels d’Alsace-Lorraine, l’Association des paralysés de France et le réseau de transports en commun Optymo se sont mobilisés pour offrir un accueil spécifique multi-handicap. Sur le site, la plupart des tentes et des espaces sont accessibles aux personnes à mobilité réduite. Des retombées sociales Chaque année, Territoire de musiques embauche 450 personnes pour les besoins du festival. Mise en place du réseau électrique, montage et démontage des barrières, contrôle des billets, accueil des artistes en loges… sont autant de possibilités de travail offertes aux demandeurs d’emploi du département et du Nord Franche-Comté. « Nous avons créé un partenariat avec Pôle Emploi, précise Jean-Marc Pautras, et dans ce cadre, demandé à ce qu’une attention particulière soit portée aux chômeurs longue durée et aux personnes issues des quartiers sensibles. » Vecteur de solidarités, les Eurockéennes offrent également la possibilité à deux associations de la région de réaliser leur projet grâce aux bénéfices des ventes de sandwiches à petit prix. Cette année, ils seront reversés à l’association Profession sports et loisirs et à l’Association pour le droit à l’initiative économique. Un environnement protégé Pendant trois jours, tout est fait pour sensibiliser les 90 000 festivaliers au respect du site. Au cœur des Eurockéennes, la Maison départementale de l’environnement, service « Le festival a banni les gobelets jetables au profit de verres en plastique consignés. » ÉVÉNEMENT Des sons électroniques dans le hall de l’Hôtel du Département Après sa présentation au festival Ars Electronica à Linz, et dans de nombreux festivals internationaux, la « ReacTable » fait halte à Belfort à l’occasion des Eurockéennes. Cet instrument de musique exceptionnel, imaginé et réalisé par l’université Pompeu Fabra de Barcelone, se présente sous la forme d’une table ronde sur laquelle on dispose des blocs. À la fois sonore et visuel, l’instrument offre de nombreuses combinaisons par le simple déplacement des blocs ou le contact d’un doigt sur la surface plane. Autour de la « ReacTable », l’Espace multimédia gantner, service du Conseil général pour la diffusion de la culture numérique, propose deux soirées « Apéro Mix » animées par des DJ. Elles seront l’occasion, pour le public, d’apprécier en live les potentialités créatives de ce synthétiseur numérique. Du 17 juin au 5 juillet 2010 Hôtel du Département, place de la Révolution française. Ouvert du lundi au vendredi de 8h45 à 12h et de 13h45 à 17h30, entrée libre. Soirées « Apéro Mix » Jeudi 17 juin à 18h avec la participation d’Elektrisk Gonner versus Elvis Pressplay. Jeudi 1er juillet à 18h avec un set animé par DJ Bouto. 6 VIVRE LE TERRITOIRE N°109 LE MAGAZINE DU CONSEIL GÉNÉRAL DU TERRITOIRE DE BELFORT du Conseil général, célèbre l’Année internationale de la Biodiversité avec une exposition consacrée aux espèces. Loin du tumulte, elle invite également à la détente dans son espace lounge (à lire page 25). Côté nature, des escapades en bateau guidées par des naturalistes permettent de découvrir la flore et la faune sauvages. Côté scène, le festival a définitivement banni les gobelets jetables au profit de verres en plastique consignés et met en place le tri des déchets. Enfin, pour réduire vos émissions de CO2, pensez aux mobilités douces. À l’initiative du Conseil général, un parc à vélos fermé et gardé est installé en bout de piste cyclable. De quoi se mettre en jambes avant les concerts. CR
L’Espace prévention, mis en place par le Conseil général, sensibilise les jeunes festivaliers aux comportements à risques. Un accueil spécifique pour les personnes aveugles, malvoyantes, sourdes, malentendantes ou à mobilité réduite est assuré pendant le festival des Eurockéennes par des équipes de bénévoles et des associations représentatives.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :