[90] Vivre le Territoire n°109 juin 2010
[90] Vivre le Territoire n°109 juin 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°109 de juin 2010

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général du Territoire de Belfort

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 3 Mo

  • Dans ce numéro : ligne à grande vitesse (LGV), gare TGV, Parc d’innovation, hôpital Médian… L’espace central de l’Aire urbaine Belfort-Montbéliard-Héricourt-Delle est en pleine mutation.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
MÉMOIRE Les canons français abandonnés sur la route du Ballon d’Alsace. À SAVOIR Les Archives départementales du Territoire de Belfort sont consultables en ligne sur le site internet du Conseil général : www.cg90.fr JUIN 1940 DANS LE TERRITOIRE DE BELFORT L’étrange défaite À partir du 3 septembre 1939, la région fortifiée de Belfort se trouve de nouveau en première ligne du front de l’Est, face à l’Allemagne nazie. 40 000 hommes des troupes de forteresse et des régiments classiques sont chargés de verrouiller la Trouée de Belfort. Les autorités militaires ne commandent pas d’évacuations massives comme en 1914, mais la vie quotidienne des Belfortains est cependant gênée par des restrictions de circulation. Une escadrille de chasse s’installe à Chaux mais en repart dès novembre 1939. Jusqu’au début du mois d’avril 1940, c’est la « drôle de guerre » et son étrange faux calme. Quelques avions allemands survolent le Territoire les 8 et 20 avril et donnent lieu à des combats aériens. Le 10 mai au matin, les troupes allemandes passent enfin à l’assaut sur le front ouest, envahissant les Pays- Bas, la Belgique et le Luxembourg. Le commandement français multiplie les erreurs tactiques permettant aux divisions motorisées allemandes de créer une brèche dans le secteur de Sedan. Contournant la ligne Maginot, les Allemands se préparent à attaquer Belfort, par l’ouest cette fois. Les premiers assauts sur Belfort Les premiers jours de l’offensive sont calmes. Les premières attaques viennent du ciel et non du Rhin. Le 15 mai, Chaux et son aérodrome militaire sont visés et Valdoie est atteint. Puis, le calme règne à nouveau sur le Territoire. Dans le nord du pays, la débâcle a commencé et les armées allemandes bousculent les troupes françaises un peu partout. Les défenseurs de Belfort vont devoir lutter sur deux fronts. Le 16 juin, les chars allemands de Guderian arrivent de Dijon en Franche-Comté ; le commandement français ordonne le repli 28 VIVRE LE TERRITOIRE N°109 vers le sud d’une partie des régiments censés défendre le Territoire, seule reste la 63 e Division d’infanterie. Deux nouveaux bombardements visent les voies de communication le 14, puis le 16 juin sur Belfort, en particulier à la Pépinière et à Montreux-Château. Le 17 juin, arrive un nouvel ordre très lourd de conséquences. La plupart des forts sont abandonnés et leur matériel saboté. Les troupes de forteresse et des régiments épars errent dans les villages sans ordre précis. Dans la nuit du 17 au 18, des soldats de la 1 re Panzer Division venant de Besançon approchent jusqu’au fort des Barres sans rencontrer de résistance. À 5 h du matin, les premières unités motorisées entrent en ville, suivies à 8 h par les hommes à pieds. Le fort de la Justice tente de résister avec son armement datant de 1875, l’artillerie allemande pulvérise une casemate, tuant 20 défenseurs du 428 e régiment pionnier. Le château et le commandement de la place se rendent. Huit mille LE MAGAZINE DU CONSEIL GÉNÉRAL DU TERRITOIRE DE BELFORT Les soldats allemands posent aux pieds du Lion de Belfort. hommes se retrouvent prisonniers dans un Frontlager à Danjoutin. La débâcle Dans le nord du département, la 2 e Panzer Division en provenance de Plancher-les-Mines se rue sur Giromagny, le fort résiste un peu. Dans le village, les ponts ont sauté, des soldats se replient sur Lepuix et montent vers le Ballon d’Alsace en abandonnant leur matériel en cours de route. Des combats ont lieu au sommet, incendiant l’hôtel Martzloff. Le fort de Giromagny tire quelques coups de canon, puis se rend à 14h. Le fort de Roppe est le dernier point de résistance. Coupé du monde, il tire encore jusqu’au 20 juin. Dans ce duel d’artillerie, la tour de la Miotte s’écroule une fois de plus. Le 21, la garnison du fort se rend. Ce 21 juin 1940 commence une occupation de 1605 jours avant la libération du Territoire de Belfort fin novembre 1944. J-C. T
JEUX Mots emmêlés de Yvon dit Claude Augé E L C G E F R S C P H Â A E M M T U O I E E E N L L A B D N A H M A R R O N T E A A U E O L C H A E R O D R O M E S N E S A H P A E O M C E G A R T U A S U I G R C S A T K R X E I U D A A N R E N I G M E E E E C H A U X I O L A F N S L I E Y I H L F X S S B S R Y I E O R N E E O I R T M M I E S U R D E T N G L E M E A E A I E A O L R T N E I C A R G S L R N T A A L O E S S T I U N S P G E H I V S E C N A C A V Y A E E C E T U E F F O N T O C N R S N S T S Y N G A M A M R E S Tous les mots (49) listés ci-dessous se lisent en tous sens. Parfois, une ou plusieurs lettres déjà utilisées peuvent servir à compléter d’autres mots. Les lettres restantes dans l’ordre déjà établi, vous permettront de trouver le mot dont définition : Ses fouilles et sa restauration par des bénévoles ont duré treize ans (1977 à 1990) pour ce site médiéval en Pays sous-vosgien – ancienne forteresse du comte de Ferrette. Les mots à trouver : Adossa - Aérodrome - Aloès - Autrage - Chäle - Chaux - Cordes - Corrosif - Dotées - Édenté - Élixir - Énigme - Ergoter - Étueffont- Eurockéennes - Examens - Ferrer- Gerfaut - Giromagny - Gracient - Grosmagny - Hétraies- Handball - Machiniste - Malsaucy - Marées - Marron - Négrier- Nuits - Oranger- Phase - Piaulent - Plaisance - Plasticienne - Rassembler - Scat - Scènes - Sermamagny- Silex - Vacances - Valdoie Échecs Où s’initier et jouer aux échecs à Belfort ? Stade échiquéen Anatoli Karpov, 34 bis, rue André Parant à Belfort, tous les jours de 14 h à 19 h (sauf dimanche et lundi) Tél. 03 84 21 52 80 Échecs Cette rubrique est assurée par Rémi Legendre, conseiller technique et pédagogique du jeu d’échecs pour le Territoire de Belfort. Elle vous présente deux positions de combinaison avec, pour chacune d’elles, une légende et une question vous mettant sur la voie. Cette rubrique est assurée par Sébastien Monsieux, Conseiller Technique et Pédagogique du jeu d’échecs pour le Territoire de Belfort. Elle vous présente deux positions de combinaison avec, pour chacune d’elles, une légende et une question vous mettant sur la voie. Le mat du couloir Ou la faiblesse de la dernière rangée Les Noirs matent ou gagnent la Dame. Le Mat du couloir arrive lorsqu’une Tour (ou une Dame) donne échec et mat sur la dernière rangée. Le Roi, qui ne peut fuir à cause de ses propres pions, est piégé dans un couloir. Les Blancs jouent et gagnent. Le couloir peut être aussi fermé en contrôlant la seule case de fuite du Roi adverse. C’est le cas ici : en un seul coup, la position noire éclate en mille morceaux. Échecs : 1/1. Tc1+ ! et les Blancs sont sans défense 2.Txc1 (Si 2.Cxc1, alors 2…Dd1 fait mat du couloir) 2. Dxb7 gagnant la Dame adverse. 2/1.Fd3 ! ! Un coup à double but, qui menace Txa8+ et contrôle la case de fuite du Roi noir en h7 1…Txa1 (Si 1… Cxd3 2.Txa8+ Rh7 3.Rxd3, avec une tour de plus ; si 1…Ta8 bouge, alors 2.Txe5 gagne) 2.Tc8 mat (NB : 1.Txe5 Tbxa6 2.Txa6 Txa6 3.Rxb3 est mieux pour les Blancs, mais pas encore gagnant) Mots emmêlés : Les mots à trouver sont : Le Château-Haut de Rougemont. CONCOURS L’Aire urbaine demain… 1er prix : un lot composé d’un blouson coupe-vent, un parapluie et un sac à dos. 2 e prix : un lot composé d’un parapluie et d’un sac à dos. 3 e prix : un sac à dos. Et 20 lots Conseil général du Territoire de Belfort. 1 Comment s’appellera la future gare TGV ? a. La gare TGV de Belfort- Montbéliard b. La gare TGV de Meroux- Movalc. La gare TGV Nord Franche- Comté Quel est le nom de la zone 2 d’activités réalisée autour de la gare TGV ? a. Le Technoland b. La Zac des Chauffoursc. Le Parc d’innovation Où sera construit l’hôpital 3 Médian ? a. à Belfort b. à Montbéliardc. à Trévenans Vivre le Territoire n°106 : les réponses au concours « Un service public fort, malgré tout ! » 1-c, 2-b, 3-a, 4-b, 5-c. Les gagnants sont : 1er prix : Tristan Lorain 2 e prix : Jean-Marc Tochon 3 e prix : Jacqueline Martins À combien estime-t-on le 4 nombre de voyageurs qui sera accueilli à la gare TGV ? a. 10 000 par an b. 100 000 par anc. 1000 000 par an La voie ferrée Belfort-Delle- 5 Bienne doit être mise en service en ? a. 2012 b. 2013c. 2014 Envoyer vos réponses avant le 30 juin 2010 sur www.cg90.fr, rubrique Concours VLT ou sur papier libre, en mentionnant vos nom, prénom, adresse, commune, code postal et téléphone à Vivre le Territoire, direction de la Communication, Hôtel du Département, place de la Révolution française, 90020 Belfort Cedex Les gagnants des 20 lots Conseil général : Étienne Delon, Jeannine Genevois, Denise Bitard, Paul Gressot, Marie-Christine Chavignon, Alain Ruet, Simone Lindecker, Marcel Buhr, Françoise Bouilleret, André Lamboley, Karim Messaoud, Mireille Doenlen, Jean-Claude Muller, Jeanine Retacchi, Jacqueline Khatim, Régine Parrot, Laurent Bourgeois, Françoise Rustenholz, Annie Przybylak, Christelle Boffy Les lauréats qui ne peuvent se rendre à la remise des prix pourront retirer leur lot à l’Hôtel du Département dans un délai d’un mois suivant la date de publication des résultats du concours. VIVRE LE TERRITOIRE N°109 29



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :