[90] Vivre le Territoire n°107 avril 2010
[90] Vivre le Territoire n°107 avril 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°107 de avril 2010

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général du Territoire de Belfort

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 5 Mo

  • Dans ce numéro : alors que certaines collecti vités françaises sont en quasi-situation de faillite, le Conseil général du Territoire de Belfort a dû, lui aussi, les 29 et 30 mars derniers, voter son budget dans un contexte inédit et inquiétant.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
le Conseil général ne pourra plus soutenir les structures d’aide à la création d’entreprises si les réformes fiscales et territoriales prévues par le Gouvernement sont votées en l’état. Contre la recentralisation du pouvoir, pour la défense du Territoire de Belfort et de la proximité, mobilisons-nous. Plus d’infos sur www.cg90.fr À SAVOIR La Boutique de Gestion de Franche-Comté apporte son soutien à l’Usine à Belfort en tant que projet d’innovation sociale. Rendez-vous mensuel Pour préparer son ouverture, l’Usine à Belfort organise une fois par mois des « apéros participatifs » où chacun apporte ses idées et ses compétences. Ces moments de rencontres reflètent ainsi la dimension humaine et collective du projet. Contacts Émilie Castellano et Philippe Martin Tél. 06 63 45 10 61 ou 06 60 91 31 72 Courriel : cooperer@ lusineabelfort.fr Site internet : www.lusineabelfort.fr INITIATIVE Venez occuper l’Usine 22 LE MAGAZINE DU CONSEIL GÉNÉRAL DU TERRITOIRE DE BELFORT Le Territoire en actions Au Techn’Hom, deux entrepreneurs ont fondé l’Usine à Belfort, un espace collaboratif de travail dont la particularité est de créer des passerelles entre le monde économique et la création artistique contemporaine. Avant d’occuper le bâtiment 12 du Techn’Hom, l’Usine à Belfort est née dans la tête de deux entrepreneurs salariés, Émilie Castellano, graphiste, et Philippe Martin, photographe. Partant de la nécessité pour un travailleur indépendant de trouver des sources d’inspiration, ils ont imaginé un lieu propice à l’émulation, avec comme modèle les expériences menées à Strasbourg (l’Usine à Projets) ou encore à Paris (la Cantine). « L’idée était de sortir les travailleurs indépendants de leur isolement professionnel, explique Émilie Castellano, cofondatrice du projet. Puis, nous sommes allés plus loin en ouvrant le lieu à l’art et à tous ceux qui, à un moment donné, ont besoin de se confronter aux autres pour avancer dans leur travail. » Entreprises, salariés, associations, artistes, indépendants, futurs « Des ateliersrencontres permettront aux uns et aux autres d’échanger leurs expériences. » créateurs d’entreprise ou encore étudiants y trouveront leur place pour quelques jours ou quelques heures. Coworking et art contemporain Avec un espace ouvert de 240 m², une salle de réunion fermée, un espace de convivialité et des outils de communication à disposition, l’Usine offrira toutes les configurations possibles dès son ouverture en septembre 2010. « Les utilisateurs pourront organiser des séminaires, des conférences, des formations, et ce que l’on appelle aujourd’hui du coworking, des temps de travail collaboratif, poursuit la cofondatrice. Mais ce qui sera unique, c’est l’omniprésence de la création artistique. » Des expositions, des concerts ou du théâtre viendront créer l’événement. Des ateliers-rencontres entre artistes, entrepreneurs et salariés seront également organisés pour permettre l’échange des expériences. « Ce mélange des genres ÉVÉNEMENT Participez au 1er forum ouvert de L’Usine Des ateliers collectifs, du théâtre, de la sculpture, de la chanson seront au programme de ce premier forum de L’Usine où il sera question des projets à inventer et d’actions à mettre en œuvre dès son ouverture officielle en septembre prochain. Seul impératif pour les participants, venir avec ses idées et ses compétences pour devenir un des co-créateurs de L’Usine. « Co-créons L’Usine à Belfort », le 27 avril 2010 de 9 h à 17h. Techn’Hom 1 – 6, avenue des Usines – Bâtiment 12 – Belfort. VIVRE LE TERRITOIRE N°107 trouve son intérêt dans l’enrichissement mutuel, s’enthousiasme Émilie. Ces rencontres permettent notamment aux artistes de se raccrocher à la réalité du terrain économique et social et inversement, elles font découvrir des processus artistiques dont les salariés peuvent s’inspirer, par exemple pour innover dans leur propre mission. » D’où l’idée de « friction créatrice » qui colle à l’Usine comme un leitmotiv. Au cœur de l’économie Accompagnés par Coopilote, une coopérative d’activités soutenue par le Conseil général, les deux associés ont volontairement choisi d’installer l’Usine sur le site Techn’Hom. « Nous avons immédiatement été suivis par la Sempat [Société patrimoniale du Territoire de Belfort, NDLR]. » Au cœur d’un parc urbain d’activités d’environ 7 500 salariés, 129 entreprises et 1000 étudiants, ce nouvel espace donne une plus-value culturelle au site. Déjà, les entreprises voisines ont manifesté leur intérêt. Si l’Usine joue la carte de la proximité, elle ne cache pas son ambition régionale. « Le nombre d’entrepreneurs indépendants a considérablement augmenté ces dernières années, notamment en Franche-Comté », conclut Émilie Castellano. Ces professionnels qui manquent parfois de bureaux adaptés aux rendez-vous d’affaires, y trouveront une vitrine à leur activité. Occuper l’Usine sera chose facile : pour réserver un espace ou organiser un événement, il suffira d’acheter un ou plusieurs tickets ! CR
# eN 2o1o, VOYEZ LA VIE EN rose L’Usine à Belfort, installée dans le bâtiment 12 de Techn’Hom, ouvrira ses portes à la rentrée 2010.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :