[90] Vivre le Territoire n°107 avril 2010
[90] Vivre le Territoire n°107 avril 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°107 de avril 2010

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général du Territoire de Belfort

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 5 Mo

  • Dans ce numéro : alors que certaines collecti vités françaises sont en quasi-situation de faillite, le Conseil général du Territoire de Belfort a dû, lui aussi, les 29 et 30 mars derniers, voter son budget dans un contexte inédit et inquiétant.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
REPORTAGE SERVICE DÉPARTEMENTAL D’INCENDIE ET DE SECOURS (SDIS) Les pompiers du Territoire toujours prêts ! 124 pompiers professionnels, 370 volontaires, quatre unités spéciales, une centaine de véhicules d’intervention… Les habitants du Territoire de Belfort peuvent compter sur les hommes et les moyens du Service départemental d’incendie et de secours du Territoire (Sdis 90). Le Sdis 90 est financé à hauteur de 40% par le Conseil général qui a triplé sa contribution en onze ans, passant de 1,4 million d’euros en 1999 à 4,5 millions d’euros en 2010. Une hausse qui a permis de moderniser les équipements et les casernes dont trois ont été construites récemment. Dans le Territoire, 86% des victimes sont secourues en moins de dix minutes. CJ 12% seulement des interventions des sapeurs-pompiers du Territoire sont des incendies. Mais ceux-ci représentent la majorité du temps passé en intervention car ils nécessitent plus d’hommes et plus longtemps. Ici, lors d’un feu de ferme à Fontaine.
Le Territoire de Belfort compte dix casernes réparties sur l’ensemble du département. Les pompiers répondent à l’urgence 24 h/24 et 365 j/an. En 2009, ils ont effectués 8 624 interventions, soit en moyenne une toutes les heures. Au centre de traitement de l’alerte, trois hommes réceptionnent en permanence les appels du 112 ou 18 et coordonnent les secours. Ils gèrent 41 000 appels par an. L’équipe est renforcée en cas de situation exceptionnelle (importants sinistres ou interventions multiples simultanées). 59% des interventions concernent des secours à victimes. Ici, à l’occasion d’un accident en raquettes survenu au Ballon d’Alsace en janvier dernier. La vérification du matériel et des équipements est réalisée chaque jour par la nouvelle équipe de garde. Les moyens doivent être opérationnels en permanence. Le Sdis 90 compte cinq femmes sapeurs-pompiers professionnels et 53 volontaires féminines. Le Sdis 90 compte quatre unités spéciales dont un groupe de reconnaissance et d’intervention en milieu aquatique. Ici, l’équipe secourt une péniche menaçant de couler à Botans.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :