[90] Vivre le Territoire n°101 septembre 2009
[90] Vivre le Territoire n°101 septembre 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°101 de septembre 2009

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général du Territoire de Belfort

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 4,4 Mo

  • Dans ce numéro : le Conseil Général est à vos côtés pour la rentrée 2009.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
MÉMOIRE Affiche pour un meeeting socialiste (1912) et livret sur le statut des fonctionnaires (1909) À SAVOIR Après la Grande Guerre, Oscar-Louis Frossard a une carrière ministérielle importante de 1935 à 1936, puis de 1938 à 1940. Il vote les pleins pouvoirs à Pétain en 1940 et sert le régime de Vichy jusqu’en 1942. Il est le père de l’écrivain catholique André Frossard. PORTRAIT D’OSCAR-LOUIS FROSSARD 1913 : rentrée scolaire difficile à Lamadeleine-Val-des-Anges À la rentrée scolaire de l’automne 1913, les enfants du village de Lamadeleine-Val-des-Anges ne retrouvent pas l’instituteur qu’ils connaissent depuis septembre 1912. Et pour cause, il a été révoqué le 23 juillet 1913. Cet instituteur, Oscar-Louis Frossard, né à Foussemagne en 1889, est dans la ligne de mire des autorités préfectorales depuis 1907. En 1907, l’administrateur du Territoire de Belfort est prévenu par le ministère de l’Intérieur qu’un groupe révolutionnaire et antimilitariste se serait formé à Belfort et que des instituteurs en feraient partie. Oscar-Louis Frossard est fortement soupçonné d’être du nombre. Pacifiste et antimilitariste En avril 1909, les soupçons de l’administrateur sont confirmés. Oscar-Louis Frossard, alors en poste à Montreuxle-Château, réunit une quinzaine de personnes dans un café belfortain en vue de la réorganisation de la fédération socialiste du Haut-Rhin. Dès lors, il est placé sous l’étroite surveillance des policiers qui rapportent à l’administrateur ses propos et ses écrits, qu’il signe sous le pseudonyme de Revel. Ce dernier s’émeut auprès de l’inspecteur de l’enseignement primaire, Monsieur Mouton, des positions antimilitaristes et pacifistes de Frossard. Mais l’inspecteur ne voit aucune faute professionnelle à reprocher à l’instituteur. Frossard ne s’interroge pas que sur la guerre, il se préoccupe aussi beaucoup, en 1909, de la question du statut des fonctionnaires et de leur droit de grève qui n’est pas encore reconnu par l’État. En 1910, il se retire du groupe socialiste qu’il accuse de trop pactiser avec les radicaux-socialistes. 28 VIVRE LE TERRITOIRE N°101 Oscar Louis Frossard (1889-1946) À son retour du service militaire de deux ans, il est nommé en septembre 1912 à l’école primaire mixte de Lamadeleine, ce qu’il considère, à juste titre, comme une tentative administrative de le tenir éloigné de la vie politique départementale. Frossard, cependant, reprend contact avec les socialistes et participe au congrès de Bâle, en 1912, où il vote la résolution qui encourage le prolétariat à s’opposer à la guerre par tous les moyens. À plusieurs reprises, lors de meetings à LE MAGAZINE DU CONSEIL GÉNÉRAL DU TERRITOIRE DE BELFORT l’automne 1912 au café l’Eldorado du Faubourg des Vosges, Frossard prend clairement position contre la loi qui prévoit d’allonger la durée du service militaire à trois ans et il entonne l’Internationale. Cette fois, c’en est trop pour l’administrateur qui demande, en janvier 1913, à ce que Frossard soit inscrit sur le carnet B par les autorités militaires. Fiché comme antimilitariste, il est susceptible d’être arrêté dès la mobilisation en cas de guerre. Révoqué en 1913 Le 1er mai 1913, Frossard prend la tête d’un petit défilé qui va de l’Eldorado à la bourse du travail en portant la bannière syndicale. Pour l’administrateur, c’est l’occasion d’enclencher la procédure de révocation. Pourtant, malgré un dossier à charge, le conseil départemental se prononce par sept voix contre trois contre la révocation. L’administrateur convoque aussitôt un second conseil le 31 juillet et utilise contre Frossard des passages de lettres qu’il a écrites durant son service militaire et où il évoque le sabotage. Détournées de leur contexte, ces phrases convainquent le conseil de le révoquer à l’unanimité. À l’automne 1914, Frossard est réintégré pour remplacer un instituteur mobilisé et retrouve un poste à Montreux. JC TAMBORINI
JEUX CONCOURS Mots emmêlés de Yvon dit Claude Augé C H A M B R E D E M E T I E R S H A R P E X E L L E N R E T A M A É R T P L A V E L T R T E C D M I R E E R I A M I R P A A N É B O R O N S E T E S E R N E E V R T E O N E S N N S P A A I R E E D E E L T I E T E R U S C I L C D S U O I A C A I I O I O A O O I D U T S R S I T S E T L D P M O R D X R E U R L E S R L N P M B N I M E G U E A S T A E O E E S O S C V U E H P O N T G C M R R S Y X I O H C A M P D E E E C A L M E N F I U E D A T S S N E T I N D U S T R I E É C R I T Tous les mots listés ci-dessous se lisent en tous sens. Parfois, une ou plusieurs lettres déjà utilisées peuvent servir à compléter d’autres mots. Les lettres restantes, dans l’ordre déjà établi, vous permettront de trouver le mot composé dont voici la définition : Ainsi, comme tous les ans, se fait à cette époque. Les mots : Apprentissage – Artisanat – Boron – Calme – Camp de – Campeur – Canari – Carène – Chambre de Commerce – Chambre de Métiers – Choix – Collèges – Croix – Écrit –Élémentaire – Entreprises – Et Industrie – Experte –Développement – Fougerais – Harpe –Héron – Hit – Leval – Lycées –Maternelle – Mélisse –Mire – Modulée – Mord – Nimègue – Odéon – Pont – Primaire – Rétro –Ruche – Stade – Secondaire – Sosie – Studio – Sûreté – Test – Tourbe – Tsé-tsé – Universités. Échecs Où s’initier et jouer aux échecs à Belfort ? Stade Échiquéen Anatoli Karpov, 34 bis, rue André Parant à Belfort, tous les jours de 14 h à 19 h (sauf dimanche et lundi). Tél. 03 84 21 52 80 Échecs Cette rubrique est assurée par Julien Mahieux, conseiller technique et pédagogique du jeu d’échecs pour le Territoire de Belfort. Elle vous présente deux positions de combinaison avec, pour chacune d’elles, une légende et une question vous mettant sur la voie. Erratum : Une erreur s’est glissée dans l’un des jeux d’échecs qui vous a été proposé dans le magazine Vivre le Territoire de juillet-août 2009. Dans la première position de combinaison intitulée « C’est fou... », le « roi blanc », placé en g5, ne doit pas apparaître Cette (voir rubrique page 29 du est VLT n°100). assurée par Sébastien Monsieux, Conseiller Technique et Pédagogique du jeu d’échecs Bon ou mauvais ? pour le La Territoire bonne de Combine Belfort. Elle vous présente deux positions de combinaison avec, pour chacune d’elles, une légende et une question vous mettant sur la voie. Les noirs jouent et… À vous de juger. Les blancs viennent de jouer Ff4 ! ? À vous de jugez si la position est gagnante ou non pour les blancs. Vous devez calculer aux moins deux variantes. Les noirs jouent et gagnent. Un cavalier, une dame et le roi blanc coincés sur la même colonne… Que demander de plus ? Reste à trouver la bonne combinaison. Échecs : 1/1.Dxa1 ? Td1+ ! ! Et oui il y a échecs à la découverte et on gagne la dame. 1. Dxf4 2.c6 Txc6 3.Txd8+ Tc8 4.Tad1 avec la qualité en plus. 2/1.De2+ ! ! Dxe2 ? 2.Txh7+ Th3 3.Txh3+ Rxh3 4.Cxf4+ fourchette, avec un cavalier de plus en finale… Mots emmêlés : Le mot composé à trouver est Rentrée des classes. C’est la rentrée ! Le Conseil général est à vos côtés 1er prix : un bon d’achat de 100 € pour des fournitures scolaires 2 e prix : un bon d’achat de 75 € pour des fournitures scolaires 3 e prix : un bon d’achat de 50 € pour des fournitures scolaires Et 20 lots Conseil général 1 Depuis 2007, les assistantes maternelles qui obtiennent un agrément suivent une formation obligatoire de a) 40 heures b) 120 heures c) 200 heures Combien de collèges sont 2 actuellement équipés de l’Environnement numérique de travail (ENT) ? a) 5 b) 7 c) 10 L’opération Contrat-Collèges 3 a débuté en : a) 2000 b) 2004 c) 2008 Combien le Territoire de Belfort 4 compte-t-il de licenciés au sein d’un club sportif ? a) 17 600 b) 19 600 c) 20 600 Combien d’associations ont 5 été soutenues, l’an passé, par le Fonds départemental d’aide aux associations locales du Conseil général ? a) 216 b) 256 c) 286 Envoyez vos réponses avant le 15 septembre 2009 sur www.cg90.fr, rubrique Concours VLT ou sur papier libre, en mentionnant vos nom, prénom, adresse, commune, code postal et téléphone à Vivre le Territoire, direction de la Communication, Hôtel du Département, place de la Révolution française, 90020 Belfort Cedex. Vivre le Territoire n°100. Les réponses au concours « Les Eurockéennes » : 1-b, 2-a, 3-c, 4-a, 5-b Liste des gagnants au concours du magazine Vivre le Territoire n°99 « Un naturel qui séduit » : 1er prix : Hervé Lesserteur 2 e prix : Michèle Larroze 3 e prix : Jean-Claude Gomez Les gagnants des 20 lots Conseil général : Ginette Zaretti, Marie-Geneviève Huguet, Isabelle Manière, Ilona Bouvier, Jeanne Demeusy, Véronique Sperrer, Daniel Feuvrier, David Gesser, Maxime Mazzari, Madeleine Besse, Marie-Thérèse Plumeneur, André Bruchon, Daniel Biet, Christiane Iling, Guy Walger, Hervé Paquis, René Floriani, Sylvie Meyer, Élizabeth Wieder, Annie Gremiller. VIVRE LE TERRITOIRE N°101 29



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :