[90] Vivre le Territoire n°101 septembre 2009
[90] Vivre le Territoire n°101 septembre 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°101 de septembre 2009

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général du Territoire de Belfort

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 4,4 Mo

  • Dans ce numéro : le Conseil Général est à vos côtés pour la rentrée 2009.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
À SAVOIR Un congrès industriel organisé par les étudiants aura lieu les 7 et 8 octobre 2009 à l’UTBM de Sévenans. Des conférences se tiendront autour du thème de « la communication dans les métiers de l’ingénieur » et un forum permettra à des étudiants et des entreprises de se rencontrer. L’occasion pour les élèves, de trouver un stage et pour les diplômés, un premier emploi. Contacts Université de technologie de Belfort-Montbéliard www.utbm.fr Ingénieur(e) par apprentissage Marie-Noëlle Iste Tél. 03 84 58 33 02 marie-noelle.iste@utbm.fr Formation continue Maud Tissot Tél. 03 84 58 31 21 maud.tissot@utbm.fr UNIVERSITÉ DE TECHNOLOGIE DE BELFORT-MONTBÉLIARD Des cursus à découvrir 22 Dimitri, apprenti ingénieur à l’UTBM Le Territoire en actions L’UTBM est plus qu’une école d’ingénieur(e)s. Au-delà de la filière classique, l’université propose deux types de formations encore trop peu connues : l’apprentissage et la formation continue. À l’Université de technologie de Belfort-Montbéliard, il y a ceux qui suivent la voie classique et il y a ceux qui préfèrent la formation en apprentissage. Réservée aux moins de 26 ans, une première promotion a été formée en 2008. « Nous avons ressenti des attentes tant du côté des jeunes que des industriels pour ce type de filière. C’est pourquoi nous avons décidé d’ouvrir une section en génie électrique l’an passé », explique Philippe Sulten, directeur des relations industrielles et des mobilités étudiantes (Drime) à l’UTBM. Dixneuf apprentis suivent actuellement ce cursus de trois ans, qui alterne cours et travail en entreprise. « L’apprentissage permet à l’étudiant de prendre part à des projets importants de sa société. Et souvent, des perspectives d’avenir sont possibles à l’issue de la formation. » Une section logistique en 2009 Face au succès de cette première promotion, l’UTBM a décidé d’ouvrir, à la rentrée 2009, une nouvelle section en apprentissage dans le domaine de la logistique. « L’objectif est de former en trois ans des ingénieurs capables de concevoir, piloter et gérer une chaîne logistique globale. » Pour les deux sections, les élèves sont recrutés sur la base d’un dossier technique, d’une évaluation de leur motivation et d’un test d’anglais. Cependant, l’étudiant doit avoir impérativement signé un contrat de trois ans en apprentissage avec une entreprise avant le début des VIVRE LE TERRITOIRE N°101 « Des perspectives d’avenir sont possibles à l’issue de la formation. » cours. L’année passée, Alstom, General Electric, Clemessy, Spie ou encore PSA ont embauché des apprentis. L’occasion, souvent pour eux, de s’impliquer dans la formation de futurs collaborateurs. Se former tout au long de la vie Grâce à la formation continue, les sociétés de la région trouvent également à l’UTBM les possibilités d’enrichir les connaissances et compétences de tous leurs salariés. « Celle-ci comprend deux volets principaux. Nous proposons, d’une part, des formations courtes et, d’autre part, des préparations d’un an aboutissant à des diplômes ou certificats universitaires. » Ouvertes à tous, les formations courtes comprennent un choix large de thématiques. « Les cours peuvent être donnés au cœur même de l’UTBM ou au sein d’une entreprise si tout un groupe de salariés est concerné. » Les diplômes et certificats d’université s’adressent, eux, aux personnes en entreprise qui souhaitent « Dès la troisième, je ne voulais plus rester sur les bancs de l’école mais être diplômé et me professionnaliser. C’est pourquoi j’ai choisi l’apprentissage. Après un bac professionnel et un BTS, j’entreprends à la rentrée ma deuxième année d’école d’ingénieur en génie électrique à l’UTBM. General Electric m’a embauché comme apprenti il y a six ans. Numéro un mondial de la fabrication de turbines à gaz, c’est une entreprise fiable, solide et qui possède une technologie à la pointe très intéressante à étudier. Grâce à l’apprentissage, je peux préparer un diplôme tout en touchant un salaire et en cotisant pour ma retraite. De plus, cela me donne l’occasion d’apprendre un savoirfaire et de le restituer aux yeux d’un employeur ce qui, je pense, devrait m’ouvrir de nombreuses portes pour mon emploi futur. » LE MAGAZINE DU CONSEIL GÉNÉRAL DU TERRITOIRE DE BELFORT acquérir un diplôme supplémentaire en vue d’un changement de poste ou d’une augmentation de leurs missions et responsabilités, mais également aux personnes en recherche d’emploi. « Les groupes se constituent ainsi de personnes issues de milieux différents, qui peuvent échanger sur leurs expériences propres et enrichir mutuellement leurs connaissances. » Un certificat international « innover en entreprise » À l’automne 2009, un nouveau certificat international d’université voit le jour dans le domaine de l’innovation. « Cette formation s’adresse notamment à des responsables ou techniciens de bureaux d’études. Nous l’avons mise en place en partenariat avec la Haute- École ARC en Suisse. » Chaque stagiaire obtiendra à la fin du cursus, deux certificats, l’un suisse, l’autre français. L’UTBM offre ainsi à tous, la possibilité de bénéficier de formations qualifiantes ou diplômantes pour bien préparer ou améliorer sa vie professionnelle. CJ
Après une formation de trois ans à l’UTBM, les apprentis obtiennent un diplôme d’ingénieur et une réelle expérience du monde industriel. L’UTBM propose des formations diplômantes ou courtes aux salariés comme aux demandeurs d’emplois, qui souhaitent augmenter leur potentiel et développer rapidement leurs compétences.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :